Les mémoires d'une ville détruite

DVD en vente 13 € à l'accueil de l'Hôtel Gabriel

© Ville de Lorient

Lorient 1943 : la ville est à terre. 60 ans ont maintenant passé et le visage de la cité a repris formes et couleurs. Pourtant des blessures persitent dans la mémoire des habitants.
En réunissant des documents rares et pour la plupart inédits, ce film permet d'évaluer la montée des évenements qui aboutiront à la destruction de la ville. Dès l'entrée en guerre, le choix de l'amiral Dönitz pour y établir la base principale de sa flotte de sous-marins parait déjà la condanner. La construction de la base de Keroman, gigantesque outil de guerre quasiment indestructible, place Lorient comme lieu stratégique où peut se gagner ou se perdre le conflit. La ville va en pyer le prix fort.
Afin de traduire la fureur des bombardements, une large part est laissée à ceux qui l'on vecue. Bien plus qu'une énumération de chiffres, l'émotion qui se dégage des témoignages traduit toute la puissance destructive qui a pu s'abattre sur Lorient et ses habitants.
Un film document où seul le pluriel des mémoires pouvait transmettre l'aspect unique de l'histoire de la ville.

Durée : 43 minutes

Réalisateur : Christophe Hoyet
Production exécutive : Trigone Production
Scénario : Dominique Richard
© Ville de Lorient, 2003

Clip Dans la nuit brune

Durée : 4 minutes
Réalisateur : Christophe Hoyet
Texte : Vincent Scotto.
Production exécutive : Trigone Production.
Auteur : Pascal Marcade (J.C. Le Corre)
© 2002