Le document du mois

Septembre

Affiche du journal La Dépêche de Lorient

Affiche La Dépêche de Lorient © Archives de Lorient– 4 Fi 785 - Cliché Isabelle Guéguan
Affiche La Dépêche de Lorient © Archives de Lorient– 4 Fi 785 - Cliché Isabelle Guéguan

La Dépêche de Lorient, Journal des Bleus de Bretagne
Affiche,
1900. Éon, peintre - Imprimerie Camis, Paris - 130 x 100 cm

La Dépêche de Lorient – Journal des Bleus de Bretagne est un journal quotidien dont le premier numéro paraît le 13 mai 1900 sous la direction de Numa Roustan. L’ambition du journal dont les bureaux de la rédaction sont situés cours de Chazelles, est de « conquérir la confiance du public  en ne se contentant pas comme d’autres, de nous dire républicains mais de l’être ». Numa Roustan, rédacteur en chef y signe son dernier édito le 31 juillet 1900. À partir du 20 août, Achille Verdelhan lui succède. Après le 24 février 1902, la publication devient bihebdomadaire (le mardi et le samedi). Le dernier numéro est publié le 31 mai 1902, soit 673 numéros au total.
Numa Roustan est également le premier rédacteur en chef du journal Le Rappel du Morbihan, journal socialiste dont le premier numéro paraît le 30 avril 1899. Ce journal est aujourd’hui le plus ancien journal du Morbihan encore publié. En 1906, il est rédacteur en chef du journal radical-socialiste Le Petit Catalan à Perpignan. Il serait décédé en 1907.
L’association des Bleus de Bretagne est une ligue républicaine fondée à Paris en 1899 qui avait pour but de diffuser les valeurs de la République. Ce mouvement rassemble des hommes politiques, des intellectuels et des artistes qui se réclament de la Révolution française, en opposition aux partisans de la chouannerie. L’association est présidée entre autres par le ministre lorientais Paul Guieysse, qui est également le co-fondateur de La Dépêche de Lorient.
Le journal compte quelques plumes célèbres,  notamment Émile Chartier dit Alain, philosophe et fondateur de l'Université populaire de Lorient en 1899. Il entre à  La Dépêche de Lorient en 1900.

La presse locale au début du XXe siècle
Dans la première moitié du XXe siècle, la presse locale dont les rédactions sont installées à Lorient est prolifique. Pas moins de 54 publications parfois éphémères ont été identifiées avec des durées de vie très variables :
L’Action républicaine du Morbihan (1908-1910)
L’Avenir de la Bretagne (1887-1901)
La Classe ouvrière de Lorient (1902)
La Cloche d’alarme (1902)
Le Commerçant morbihannais (1926-1927)
Le Courrier breton (1902-1917)
Le Courrier des campagnes (1872-1914)
La Croix du Morbihan (1891-1914)
Le Démocrate du Morbihan (1891-1910)
La Démocratie du Morbihan (1905- 1929)
La Dépêche de Lorient (1900-1902)
L'Écho du Morbihan (1908-1915)
L’Écho républicain de Lorient (1906)
Les Échos de Lorient et du Morbihan (1929-1931)
Les Échos du Morbihan, de Basse-Bretagne, de l’Ouest (1929-1932)
L’Éclair de l’arrondissement de Lorient (1930)
L’Effort (1939)
Équipes nouvelles (1936-1939)
L’Essor (1910)
L’Étincelle (1919)
L’Éveil du Morbihan (1939-1940)
Le Flambeau morbihannais (1933-1935)
L’Indépendance républicaine (1912-1914)
La Liberté du Morbihan (1921-1924)
Lorient républicain (1930)
Le Lorient-Sports (1937-1938)
Le Moniteur artistique de Bretagne (1904-1905)
Le Morbihannais (1879-1917)
Le Mutualiste du Morbihan (1933-1939)
Les Nouvelles de Lorient (1922-1929)
Les Nouvelles morbihannaises (1931-1932)
Le Nouvelliste de Lorient (1912 / 1917-1920)
Le Nouvelliste du Morbihan (1886-1944)
le supplément hebdomadaire illustré Le Nouvelliste du Morbihan (1928-1929)
L’Ouest républicain (1922-1943)
Le Pays breton et le réveil breton (1908-1914)
Le Petit Breton (1902)
Le Petit écho de l’Ouest (1929-1932)
Le Petit Lorientais (1904 / 1923-1942)
La Petite république de Lorient (1901-1902)
La Petite république du Morbihan (1901-1902)
Le Phare de Bretagne (1879-1914)
Le Prolétaire du Morbihan (1907-1937)
Le Rappel du Morbihan (1899-2016)
Le Républicain de Lorient (1902)
Le Républicain lorientais (1908)
La République du Morbihan (1897-1903)
Le Réveil breton et la Croix du Morbihan (1907)
Le Réveil du Morbihan (1903-1905)
La Semaine sportive bretonne (1901-1904)
La Tempête morbihannaise (1902)
Le Travailleur Breton (1903)
L’Union démocratique du Morbihan (1901)
L’Union libérale du Morbihan (1903-1911)