Juillet

Carte du port de Lorient, des rades de Pennemanée et Port Louis

Port de Lorient, des rades de Pennemanée et Port Louis, 1798-1800 © Archives de Lorient – 2 Fi 892 - Cliché Isabelle Guéguan
Port de Lorient, des rades de Pennemanée et Port Louis, 1798-1800 © Archives de Lorient – 2 Fi 892 - Cliché Isabelle Guéguan

Port de Lorient, des rades de Pennemanée et Port Louis
Carte originale, 1798 - 1800
François Halley, ancien commandant de la Compagnie des Indes
Echelle : 200 toises / 95 mm
53,5 x 159 cm

Carte manuscrite et aquarellée, levée au moment d'une basse mer dans les grandes marées.
Cette carte renseigne sur le balisage de la rade. Les bancs de sable, vases, rochers et écueils qui se découvrent à marée basse sont représentés. Trois corps-morts pour grands navires sont mouillés en rade de Pen-Mané et trois en rade de Port-Louis. Elle montre aussi l’intramuros de Lorient avec ses fortifications, Port-Louis avec ses remparts, les rades de Port-Louis et de Pen-Mané, la rivière du Scorff, les anses du Ter, de Keroman et de Kergroise ainsi que les hameaux et villages alentours. Les chantiers navals du Blanc et de Caudan sont symbolisés sur les rives du Scorff. Divers jardins sont représentés dont  les jardins du château de Saint-Uhel, du Château de Keroman, du couvent de Sainte-Catherine, de l'Enclos du Port et de Port-Louis.
La carte précise également l’implantation des défenses militaires (les fortifications se déclinant par des murailles, bastions, lunettes, redoutes, batteries) : batteries de Saint-Michel, du Kernével, de Toulhars, de Gâvres, de Kerso, citadelle de Port-Louis, ouvrage de Kerlin, de Locmalo, lunette du Faouëdic, redoute de Pen-Mané.
Cette carte a été établie par François Halley, ancien officier et commandant sur les navires de la dernière compagnie des Indes.

François Halley est né à Lorient le 17 janvier 1765. Officier des Vaisseaux de la Compagnie des Indes, il épouse Marie Thérèse Vigoureux le 7 août 1791. Son père travaillait également pour la Compagnie en tant que maître canonnier. Entre 1795 et 1806, François Halley a quatre filles et deux garçons dont le cadet, Édouard deviendra gouverneur de l’île Tahuata aux Marquises en 1842.
Officier de la Marine nationale en retraite (lieutenant de Vaisseau), François Halley décède le 19 février 1843 à son domicile, rue du Morbihan.