Roger Le Bloa

Acte de décès
Plaque de rue

Roger Joseph Le Bloa naît le 21 décembre 1917 à Keryado, au domicile de ses parents, rue Pierre Huet. Son père, Joseph Le Bloa, était ouvrier au port de Lorient et sa mère, Geneviève Richard, ménagère.

Le 21 août 1934, le conseil municipal de Keryado accepte la demande de de bourse de trousseau  présentée par Joseph Le Bloa suite à l’acceptation de son fils Roger à l’École Normale de Vannes.

Roger Le Bloa, fait appel au conseil municipal de Keryado, afin d’obtenir une demande de sursis pour son service militaire, en vertu de la loi du 28 août 1928 pour continuation d’études. Au vu du bien-fondé de cette demande, le conseil émet un avis favorable.

Sous-lieutenant au 17e bataillon de chasseurs portés, il décède le 4 juin 1940 au Bois de Villers (4 km au sud d'Abbeville dans la Somme). Sur son acte de naissance, en mention marginale, il est inscrit qu’il est décédé le 6 juin 1940 au Bois de Villers.

Le 5 août 1946, le conseil municipal de Keryado lui rend hommage et décide que la cité de baraques américaines du Manio (terrain appartenant à monsieur le Guennec) prend le nom «  de cité Roger Le Bloa,  sous-lieutenant, tué à l’ennemi dès le début de la Guerre ».

Le conseil municipal de Lorient dénomme une rue à son nom par une délibération du 10 octobre 1973.