Sculptures disparues

Fontaine Neptune

Fontaine Neptune
Fontaine Neptune

Fontaine monumentale réalisée en 1875 par le sculpteur lorientais Auguste Nayel sur les plans de Stephen Gallot.

En partie haute, on peut voir les armes de la Ville de Lorient ; en dessous, un haut-relief représente le dieu Neptune tenant un trident et chevauchant trois dauphins ; plus bas, une vasque et un bassin de granit reçoivent l'eau crachée par la gueule des dauphins.

Elle était située à l'angle des rues du Morbihan (actuelle rue Maréchal Foch) et Paul Bert. Endommagée pendant les bombardements de la dernière guerre, la fontaine est démantelée et vendue à une entreprise de démolition. Quelques vestiges, en particulier la vasque et le bassin, se trouvent actuellement dans une propriété privée.

Statue Henry Dupuy-de-Lôme

Statue de Dupuy de Lome sur la place d'Armes
Réplique dans l'arsenal
Statue de Dupuy de Lome sur la place d'Armes
Statue de Dupuy de Lome sur la place d'Armes
Réplique dans l'arsenal
Réplique dans l'arsenal

Statue de bronze réalisée en 1899 par le sculpteur briochin Pierre Ogé. Stanislas Charles Henri Dupuy de Lôme (1816-1885), ingénieur en génie maritime et homme politique, a marqué la construction navale.

La statue originale était située place d'armes, devant les pavillons Gabriel. Elle est fondue en 1942. La réplique actuellement installée à l'arsenal est une copie réalisée en fonte de fer en 1954 d'après l'exemplaire de la statue présente dans l'arsenal de La Ciotat. Cette partie de l'arsenal n'étant pas ouverte au public, la statue n'est pas visible.

Statue Jules Simon

La statue de Jules Simon avant la destruction des remparts
La statue après 1907
La place du Guatemala à Paris
Gros plan de la statue de Jules Simon à Paris
La statue de Jules Simon avant la destruction des remparts
La statue de Jules Simon avant la destruction des remparts
La statue après 1907
La place du Guatemala à Paris
Gros plan de la statue de Jules Simon à Paris
La statue après 1907
La statue de Jules Simon avant la destruction des remparts
La statue après 1907
La place du Guatemala à Paris
Gros plan de la statue de Jules Simon à Paris
La place du Guatemala à Paris
La statue de Jules Simon avant la destruction des remparts
La statue après 1907
La place du Guatemala à Paris
Gros plan de la statue de Jules Simon à Paris
Gros plan de la statue de Jules Simon à Paris

Une statue en bronze representant Jules Simon est inaugurée en 1905. Elle est réalisée par le statuaire aveyronnais Denys Puech. Il s'agit d'une réplique en bronze de la statue parisienne en marbre inaugurée devant l'église de la Madeleine en 1903. Le socle monumental en granit présente quatre faces surmontées de bas-reliefs en bronze doré.

Jules-François Suisse, dit Jules Simon (1814-1896) était homme politique et philosophe. Elu à l'Assemblée constituante de 1848, il est ensuite élu comme opposant à l'Empire en 1863 et 1869. Il occupe divers postes ministériels pendant la 3e République.

La statue était installée place du Morbihan, correspondant à l'actuelle place Clémenceau ; la statue tourne le dos à la ville et regarde en direction du Cours de Chazelles. Le monument, statue et bas-reliefs, réquisitionné au début de la Seconde Guerre mondiale, a été fondu ; le socle, endommagé par les bombardements a été disloqué à la reconstruction.

La statue parisienne est toujours présente place du Guatemala, dans le 8e arrondissement. (photos parisiennes prises par Mme Legalle)

Statue Louis Bodélio

Buste du docteur Bodélio
Buste du docteur Bodélio

En 1897, la municipalité lance une souscription pour ériger un monument en l'honneur du médecin qui a marqué la vie lorientaise lors d'épidémies de choléra en 1832, 1834 et 1848. Un buste en bronze, érigé sur un socle en granit, est réalisé par le sculpteur lorientais Auguste Nayel et fabriqué par le fondeur Barbedienne.

La statue était installée au jardin Bodélio situé sur l'ancien champ de foire de Kerentrech. Elle est réquisitionnée et fondue en 1941.

Une réplique en plâtre de ce buste est conservée au centre hospitalier de Bretagne Sud (non visible au public).

Statue Victor Massé

Victor Massé, au milieu du cours de la Bove
Statue, telle qu'elle était après les bombardements
Victor Massé, au milieu du cours de la Bove
Victor Massé, au milieu du cours de la Bove
Statue, telle qu'elle était après les bombardements
Statue, telle qu'elle était après les bombardements

Statue en marbre de Victor Massé, exécutée en 1887 par la sculpteur toulousain Antonin Mercié sur les plans de l'architecte Stephen Gallot. Victor Massé, compositeur lorientais, a connu un grand succès au XIXe siècle dans le domaine de l'opéra comique.

La statue était située au milieu du cours de la Bôve. Très endommagée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, elle a été détruite à la reconstruction.