Lavoirs de Saint-Armel

Lavoirs de Kersabiec (lavoirs rue Primel)

Lavoir Primel
Lavoir Primel

Dans les registres de la fin du XIXe siècle de la commune de Ploemeur, huit délibérations abordent la création de deux lavoirs " ....spacieux, modernisés, bien alimentés et conçus pour une quarantaine de laveuses, ils sont construits assez proche l'un de l'autre. "

En 1897, un traité pour trois ans est mis à l'étude entre les communes de Lorient et de Ploemeur pour la concession de l'eau nécessaire à l'alimentation de quatre bornes fontaines et d'un lavoir. Les lavoirs de Kersabiec sont tous deux alimentés par une source. Ils sont séparés n'étant pas destinés aux mêmes catégories de population.

Le lavoir Poul Argand, dit lavoirs d'Argent a conservé sa charpente métallique avec une couverture en tôle. Il est doté de trois bassins en eau et d'un quatrième bassin, aujourd'hui enherbé, situé près du séchoir. L'accès à ce lavoir était payant. Une matrone était préposée à son entretien. Les femmes essayaient de négocier les meilleures places en lui offrant des petits verres d'alcool anisé, le picherel.Ce lavoir couvert avait en 1950 une surface totale de 54 m²30 et un volume de 20 m3 015.

Le lavoir Poul Arlaou, dit le lavoir du Pou qui avait auparavant une toiture avec charpente, possède un seul bassin. Ce lavoir était mis gratuitement à la disposition des plus pauvres. Ce lavoir couvert et bardé avait en 1950 une surface totale de 38m²34 et un volume de 17m369.

Les radiers des 5 lavoirs, le dallage, les pannes bois, la charpente métallique, la toiture en tôle ondulée avaient été entièrement restaurés en 1953 par les ateliers municipaux.