1910 - 1919

1910

- 15 janvier : démolition du bâtiment des défenses sous-marines dans l'arsenal (incendié en mars 1901)
22 mai : le département de la Guerre remet l'île Saint-Michel à la Marine
- 6 juin : création de la Société de la Jeune France (gymnastique et sports) dont le siège social est rue Pierre Huet
5 juillet : déclassement des terrains des anciennes fortifications
- 1er septembre : mise en service du télégraphe et du téléphone sur la commune de Keryado
- 12 septembre : déplacement du plan de carénage de la Direction du port  pour la construction de la grue Titan de 150 tonnes
- Poursuite de la démolition des fortifications 
- Projet d'une nouvelle adduction d'eau potable 
- Docteur Roux assure le fonctionnement de la Goutte de Lait 
- Quai des Chalutiers 
- Lancement du cuirassé type Danton Mirabeau (154m de long, 25,26m de large, 18 000 tonnes)

1911

1er janvier : formation de la Compagnie lorientaise de chalutage à vapeur
- 30 mars : transfert du Musée (au-dessus dans anciennes Halles) à la salle Dousdebes
- 2 juin : arrivée d'officiers américains autorisés à visiter les établissements de la Marine
- 2-3 juin : congrès des instituteurs de l'enseignement primaire
- 3 juin : concert lyrique et dramatique suivi d'un bal à la salle des fêtes au profit des sinistrés du cours de Chazelles suite à un incendie
- 4 juin : un mort et un blessé sur la passerelle du Scorff au passage du train rapide de 21h25 (la passerelle piétonne qui devaient être ouverte au mois de mars n'est pas accessible alors que le gros oeuvre est terminé)
- 4 juin : départ pour Toulon du cuirassé Mirabeau
- 8 juin : Louis Nail annonce que le décret déclarant d'utilité publique la construction du port de Kergroise a été signé par le Président de la République
- 11 juin : inauguration des matinées du dimanche sur la terrasse couverte du casino de La Perrière
- 14 juillet : inauguration de la passerelle piétonne et à péage du pont de chemin de fer
- 23 septembre : adjudication des travaux du quai de Kergroise
23 septembre : lancement du cuirassé d'escadre Courbet en présence du Ministre de la Marine
23 septembre : premier meeting aérien sur le champ de manoeuvres du Faouëdic en présence Roland Garros et Audemars qui pilotent un appareil Blériot et la Demoiselle de Santos-Dumont
- 1er octobre : ouverture de l'école primaire supérieure de jeunes filles (14 rue Pasteur)
- 30 novembre : remise des terrains des fortifications aux Domaines
- 4 décembre : mise en service des lavoirs de Pont Emplar
- 14 décembre : suppression des magasins et pontons de réglage des torpilles automobiles
- 21 décembre : le cinéma Pathé-Omnia du coutrs de Chazelles est très endommagé par une tempête nécessitant des travaux de restauration et de consolidation assurés par l'architecte Dutartre
- 31 décembre : recensement de la population lorientaise 48 463 habitants et de Keryado 5 033 habitants
- Démolition de l'école Vauban 
- Piste cycliste en terre battue au Faouëdic
- Bains-Douches, rue de l'Hôpital 
- Passerelle du Scorff 
- Lorient-Paris en train : 11 heures 17 minutes

1912

- 1er janvier : ouverture d'un centre de recrutement au 3e dépôt
- 2 janvier : début des travaux de la ligne de tramways Lorient - Guidel
- 11 janvier : lancement des cours élémentaires pratiques de photographie au Photo-Club Armoricain au 35 rue du Port
- 21 janvier : la Compagnie des Tramways informe le public que les voyageurs peuvent dorénavant descendre tout le temps par l'avant des voitures même en cas d'encombrements
- 10 février : bal de la Préfecture maritime
- 17 avril : arrivée à Lorient jusqu'au 27 avril de 2500 réservistes pour accomplir une période d'instruction
21 avril : deuxième meeting aérien sur le champ de manoeuvre de la Marine sur la rive gauche du Scorff, l'aéroplane Ville de Lorient sera offert à cette occasion à l'armée française, les aviateurs Monieau sur biplan Bréguet, Kulhing sur monoplan Blériot, Védrines sur Farman et Vidart sur Déperdussin participent au meeting
- 6 juin : création d'une section lorientaise des Éclaireurs et Eclaireuses de France (EEDF)
- 12 juillet : le bénitier du XVIe siècle de l'ancienne chapelle de l'arsenal est classé et transféré à la chapelle Saint-Christophe
- 10 septembre : inauguration de la ligne de tramways Lorient - Guidel
- 15 octobre : le cargo Albertay de la société de charbon Le Brise coule en Cornouaille anglaise
- 24 octobre : premier essai statique pour la grande grue Titan de l'Arsenal, hauteur de 40 m, portée de 16 m, puissance de 150 tonnes fabriquée par la société Magnard et Cie à fourchambault
- 10 décembre : les 12 pompiers de l'arsenal sont casernés dans l'ancienne école élémentaire de la DCN près de la porte de la Chapelle
- École Primaire Supérieure des filles, rue Bellefontaine
- Quai en eau profonde adjugé 
- Usine de la Compagnie Générale de l'Ozone (Petit Paradis)

1913

- 24 janvier : début des travaux de construction du bassin n°3
28 janvier : mise en chantier à Nantes du cargo Blavet de la Société lorientaise Le Brise Bois et Charbons
7 février : suppression de la poudrière de Kergroise
18 février : travaux de déroctage du banc du Turc (entre Kernével et l'île Saint-Michel)
20 février : démolition de la cale couverte dite cale Vauban pour la construction du bassin n°3
21 février : les déblais du futur bassin n°3 servent à combler le bord de mer à la Potée de beurre
- 28 février : adjudication des travaux de construction du nouveau pont de Kermélo
- 30 mars : création du service des pompes funèbres de la commune de Keryado
- 3 avril : début de la construction de l'usine électrique au Blanc
- 12 avril : transfert de l'Atelier Central de la flotte dans le bâtiment sud de la cour des Ancres dans l'Arsenal
20 avril : lancement de La Provence en présence du Ministre de la Marine, Pierre Baudin
- 20 avril : pose de la première pierre du bassin n°3 par Pierre Baudin, ministre de la Marine
- 5 mai : livraison de la passerelle piétonne provisoire installée pendant les travaux de remplacement du pont suspendu de Kermélo
- 15 juin : Lorient est survolée par Le Bourhis, un aviateur de Bannalec qui se pose en aéroplane sur le Polygone de Kerolay, un arrêté ministériel interdira le survol de Lorient à partir d'octobre
- 6 août : lancement du cargo Blavet de la société de charbonnage Le Brise construit aux chantiers de Bretagne à Nantes
- 1er octobre : ouverture de l'école primaire supérieure de jeunes filles dans ses nouveaux locaux de l'ancien institut médico-chirurgical lorientais de la rue Bellefontaine
- 21 octobre : baptême du cargo Blavet de la société de charbonnage Le Brise
- 25 décembre : naufrage sans victime du chalutier La Frégate des Etablissements Marcesche et compagnie dans la nuit du 24 au 25 près de la côte groisillonne du côté de Pen-Men
- 25 décembre : création de la Société Bretonne d'Electricité au Blanc
- 31 décembre : recensement de la population lorientaise 49 039 habitants
- Décembre : fondation de l'Union Coopérative Lorientaise par Emmanuel Svob (après quatre tentatives) avec l'unification de onze des sociétés coopératives lorientaises (au total 32 sociétés du Morbihan
- Grande forme de construction couverte (1913-1919) 
- Comptoir National d'Escompte 
- Mise en service de la grue Titan dans l'arsenal lors de l'armement du Courbet 
- Pont Gueydon (1913-1922)
- La Nouvelle-Ville est érigée en paroisse Notre-Dame d'Arvor 
- Restauration et consécration de l'église Sainte-Anne d'Arvor

1914

- 16 juin : découverte d'ossements et de fragments de poteries provenant de l'ancien cimetière de Lorient lors de la pose de canalisations dans les ateliers du Nouvelliste du Morbihan place Bisson
- 31 juillet : fermeture de l'école des apprentis mécaniciens, elle rouvrira le 1er mars 1915
- 1er août : arrêt des travaux de construction du bassin n°3 en raison de la mobilisation
- 1er août : mobilisation générale dans le calme
- 2 août : Louis Glotin, conseiller municipal est délégué à la commission de réception des chevaux et voitures pour la mobilisation générale
- 7 août : le lieutenant Etienne Noël meurt à Neufchâteau (Vosges), c'est le premier Lorientais Mort pour la France.
- 11 août : départ du 1er Régiment d'Artillerie Coloniale (1er RAC) pour le front
- 13 août : constitution du premier Régiment de Fusiliers-Marins
- 14 août : création d'un fourneau économique à la Crèche de Lorient destiné à nourrir les démunis pendant la durée de la guerre. Des jetons municipaux sont distribués
- 17 août : les enfants et adultes sont dans l'obligation de se faire vacciner et revacciner. Cette mesure est prise à cause des mouvements de troupes, dus à la mobilisation générale, des arrivées de malades et de blessés venant des armées, ainsi que des prisonniers. 
- 22 - 23 août : bataille de Maissin (Belgique). Affrontement qui fait partie de la " bataille des frontières ". De nombreux combats auront lieu en août 1914 le long des frontières franco-allemandes et franco-belges. Pour la première fois, le 11e Corps d'Armée breton et vendéen rencontre véritablement l'ennemi
- 27 - 28 août : le 262e Régiment d'Infanterie de Lorient perd entre 600 et 700 hommes sur un effectif de 2173 dans le secteur de Sailly-Saillisel (entre Arras et Péronne), soit près de 30%
- 28 août : Louis-Frédéric Bonneaud, Secrétaire fédéral de la S.F.I.O. du Morbihan (1911-1914), rédacteur du Rappel du Morbihan et Conseiller municipal de Lorient (1912-1914) est tué à Moislains (Somme)
- 30 août : les premières allocations journalières sont payées dans le Morbihan
- 9 septembre : intervention du Maire auprès de la Marine pour la reprise de la construction du troisième bassin de radoub dont le chantier, interrompu suite à la mobilisation, a démarré en avril 1913
- 28 septembre : début de la censure de la presse dans le Morbihan
- 4 octobre : lors de la fête de la Victoire, le traditionnel chant à Notre Dame des Victoire est réécrit et adapté au contexte du moment
- 16 octobre - 10 novembre : Bataille de Dixmude, 41 Lorientais y laissent leur vie
- 20 novembre : arrivée des premiers prisonniers allemands à Lorient sur le scuirassé Dévastation
- 27 décembre : Lorient fête le centenaire de la naissance du Lorientais Jules Simon, philosophe et homme politique français
- Le magasin Saint-Rémy remplace le Modern'Galerie 
- Début des travaux de l'église Sainte-Jeanne d'Arc

1915

- 11 janvier : la brigade des fusiliers marins reçoit son drapeau après s'être glorieusement battue à Nieuport et Dixmude
- 12 janvier : les derniers prisonniers allemands à Lorient quittent le cuirassé  ponton Dévastation
- 13 janvier : arrivée à Lorient du cuirassé le Bon Songe en provenance de Carnac et Quiberon avec des prisonniers allemands
- 31 janvier : suite à une demande de la chambre de commerce de Lorient, le port est ouvert provisoirement à l'importation de viandes frigorifiées destinées à l'alimentation de la population civile
- 24 février : le torpilleur Dague heurte une mine autrichienne dans le port d'Antivari et coule alors qu'il escorte un convoi de ravitaillement pour le Monténégro. Un tiers de son équipage est englouti dont quatre Lorientais
- 1er mars : réouverture de l'école des apprentis mécaniciens qui avait fermé le 31 juillet 1914
- 18 mars : le cuirasé Bouvet heurte une mine dérivante et coule dans le détroit des Dardanelles. 18 Lorientais y laissent leur vie
- 31 mars : un Livre d'Or est ouvert afin d'inscrire le nom des Lorientais qui périront au cours de la guerre. Création de quatre écuries provisoires rue du Finistère, rue de la Belle-Fontaine, place de la République et dans la cour de la crèche de Merville
- 27 avril : le croiseur-cuirassé Léon-Gambetta est atteint par deux torpilles autrichiennes alors qu'il patrouille à l'extrême sud de l'Italie en mer Adriatique. 18 Lorientais meurent
- 29 avril : la Ville installe des strapontins à l'usage des femmes employées dans les tramways, service réalisé habituellement par des hommes avant la mobilisation
- Avril : le sergent fourrier du 88e RIT, Loeïz Herrieu, commande pour la première fois dans l'histoire deux binious et deux bombardes pour les deux bataillons de ce régiment
- Avril : le Morbihan devient un centre de formation et d'entrainement. De nombreuses écoles, manoirs, couvents mais aussi des récoltes sont réquisitionnés
- 14 juillet : le Préfet demande que la fête nationale ait un caractère exclusivement patriotique et commémoratif. Les réjouissances publiques et les illuminations sont proscrites
- 29 octobre : Louis Nail (maire de Lorient de 1904 à 1912) est désigné Sous-secrétaire à la Marine
- 21 novembre : Louis Nail demande à la ville de Lorient d'étudier la possibilité de créer un grand port de pêche sur l'Atlantique
- 25 novembre : création d'une école professionnelle de rééducation des mutilés de guerre
- Suppression de l'internat du lycée de Lorient jusqu'en 1918

1916

- 22 janvier : les réfugiés qui logent dans les dépendances du Théâtre municipal sont évacués pour des raisons de sécurité
- 8 février : le croiseur-cuirassé Amiral-Charner en patrouille le long des côtes de Syrie est coulé par un sous-marin allemand. Huit Lorientais meurent
- 18 mars : en patrouille le long de la côte albanaise, le torpilleur d'escadre Renaudin est torpillé et coupé en deux au large de Durazzo par un sous-marin autrichien. Trois Lorientais y laissent leur vie
- 20 mars : le chalutier Ginette après s'être distingué en Méditerranée en évacuant l'armée serbe, saute sur une mine au large de Corfou. Un Lorientais meurt
- 23 mars : en raison des variations de prix des animaux de boucherie, le prix maximum de la viande et de la charcuterie est fixé par la municipalité
- 17 avril : l'augmentation du prix du charbon, du bois et de la main d'œuvre entraîne de nouvelles charges pour les boulangeries. Le prix du pain est donc majoré
- 30 juin : la maison de tolérance rue de l'Enclos du Port est fermée pour cause de mauvaise tenue, de désordres et de scandales
- 20 juillet : Alfred Roth, Préfet du Morbihan, tombe au "Champ d'Honneur". Hommage de la municipalité
- 29 août : les directeurs, entrepreneurs, propriétaires de cinémas doivent prendre des précautions pour éviter tout incendie ou en diminuer les effets, prohiber les scènes et exhibitions animées susceptibles de troubler l'ordre public ou de constituer des spectacles démoralisants
- 2 septembre : la subvention aux pupilles de l'enseignement public est étendue à l'association diocésaine secourant les enfants des écoles privées dans le besoin
- 1er octobre : torpillage du cargo Blavet de la société de charbonnage Le Brise par un sous-marin au large d'Ouessant
- 4 octobre : le croiseur-auxiliaire Gallia est torpillé au Sud de la Sardaigne alors qu'il tente de rallier Salonique avec de nombreux soldats, un Lorientais meurt
- 20 octobre : suite à un cas de rage, la circulation des chiens est interdite à moins qu'ils ne soient tenus en laisse ou muselés
- 27 octobre : le patrouilleur-auxiliaire Blanc-Nez, dragueur de la flottille des chalutiers de la Manche, saute sur une mine larguée par un sous-marin allemand devant Boulogne. Un Lorientais meurt
- 20 novembre : en application de la loi du 29 décembre 1915, des sépultures sont affectées aux soldats des armées alliées décédés pendant la guerre. Le cimetière de Kerentrech doit être agrandi
- 26 novembre : de retour à Lorient pour des réparations, le cuirassé Suffren est torpillé par un sous-marin allemand au large de Lisbonne au Portugal, douze Lorientais meurent
- Novembre : création de l'association Lorient-Sports par un fusilier marin en poste à Lorient, elle succède à l'Étoile Sportive Lorientaise
- 3 décembre : la canonnière Surprise est coulée dans la baie de Funchal (Madère), trois Lorientais meurent
- 27 décembre : décès de Jean Joseph Stéphan, maire de Keryado depuis le 26 juin 1910

1917

- 4 janvier : la mairie de Lorient avance des fonds à la Ligue des Consommateurs pour acheter des denrées et des objets destinés à être revendus à la population
- 30 janvier : la municipalité décide d'utiliser les terrains inexploités de la commune (comme le jardin du Faouëdic, de Brizeux ) ou de particuliers, pour y planter des pommes de terre. Ce tubercule est jugé aussi indispensable que le pain
- 25 février : les crèches municipales sont créées dans l'Intra-muros et les deux faubourgs de Lorient (Kerentrech et Merville - Nouvelle-Ville)
- 10 Mars : dépêche ministérielle portant création d'un Centre d'Aviation maritime pour ballons dirigeables et ballons captifs appelé Centre d'aviation de Basse-Loire, installé à la place de l'ancienne école de gymnastique sur la rive gauche du Scorff
- 15 mars : la goélette Marie disparait dans l'Océan Atlantique alors qu'elle effectuait un transport de charbon entre l'Angleterre et Hennebont. Parmi les six victimes, Emile Le Coz, mousse qui n'a que 12 ans. C'est le plus jeune Lorientais mort pendant la guerre
- 19 mars : le cuirassé Danton est torpillé en Méditerranée alors qu'il se rend à Corfou,  deux Lorientais meurent
- 22 mars : un bureau municipal de ravitaillement est créé pour la durée de la guerre
- 24 mars : dénomination de voies publiques, l'avenue de Carnel devient avenue de la Marne, la rue du Pont devient rue de Verdun, la place de la Liberté devient place de l'Yser et la rue du Finistère devient rue de Liège
- 24 mars : naufrage du remorqueur Tapir au large de l'île de Groix, il a sauté sur une mine, le naufrage fait 15 victimes dont trois Lorientais
- 16 avril : le général Nivelle lance la grande offensive du Chemin des Dames dans le sud de l'Aisne. Celle-ci doit porter un coup décisif à l'ennemi, 20 Lorientais y laissent leur vie
- 25 avril : le torpilleur Étendard fait partie de la division des flottilles de la mer du Nord basée à Dunkerque. Il est coulé au canon par des torpilleurs allemands, trois Lorientais y laissent leur vie
- 5 mai : le 62e Régiment d'Infanterie, basé à Lorient, attaque le village d'Ailles, 40 officiers et 900 hommes tombent au champ d'honneur
- 13 mai : le port de Lorient devient la base des bâtiments spéciaux dits Batiments U ou bateaux-pièges anti-sous-marins à la demande du Ministre de la Marine, l'Amiral Lacaze
- 25 juin : décès de Pierre Le Breton, maire de Keryado du 20 juin 1901 au 26  juin 1910
- 27 juin : lors de son dernier voyage de Dakar à Brest, le croiseur-cuirassé Kléber heurte devant Brest, une mine flottante larguée par un sous-marin allemand, 38 hommes meurent sur 568 dont un Lorientais
- 27 juin : décès à Saint-Pierre Quiberon de la peintre lorientaise Elodie La Villette
- 6 août : la mairie autorise un entrepreneur à établir un branchement de voie ferrée, destinée à relier son chantier à la voie de chemin de fer d'Orléans, dans la traversée de la rue des Abattoirs
- 22 août : le croiseur-auxiliaire Golo II, ancien petit paquebot qui effectuait le service de la Corse et transformé pour les besoins de la guerre en transport de troupes, est torpillé lors d'un voyage entre Toulon et Corfou, Trois Lorientais y laissent leur vie
- 23 septembre : le paquebot mixte de la Compagnie de Navigation Paquet (CNP), la Médie, est torpillé lors d'un voyage entre Malte et Marseille alors qu'il transporte une cargaison de munitions, deux Lorientais meurent
- 29 septembre : amélioration des trajets ferroviaires entre Lorient et Brest, les déplacements se sont multipliés à cause des services, des permissions et des visites aux marins
- 4 octobre : le chalutier Stella saute sur une mine. Il avait été réquisitionné en 1915 à Lorient et affecté comme patrouilleur auxiliaire en Méditerranée. Deux Lorientais meurent
- 30 octobre : le Président de la République, Raymond Poincaré, vient à Lorient pour décorer les survivants du Kléber
- 16 novembre : Louis Nail, nommé ministre de la Justice, Garde des Sceaux et vice-président du conseil des ministres du gouvernement de Georges Clémenceau
- 8 décembre : mise en place d'une carte de pain
13 décembre : création de la Cidrerie d'Arvor qui devient la Grande cidrerie de Lorient
- 28 décembre : ouverture des établissements de Bains-douches municipaux rue de l'Hôpital
- 29 décembre : la pénurie de matériel et de main-d'œuvre entraine une restriction de consommation du pain de 25% à Lorient

1918

- 2 janvier : début du chantier de construction du sanatorium de Kerpape
- 6 janvier : le chalutier Saint-Mathieu soutient un dur combat contre un sous-marin ennemi. Trois Lorientais y laissent leur vie
- 22 janvier :  la base américaine de dirigeables ouverte à la Trinité-sur-mer est opérationnelle
29 janvier : création de la première caisse d'allocations familiales de France par Émile Marcesche
- 31 janvier : le poids et la forme du pain sont réglementés par la municipalité à cause d'une baisse des quantités de farine mises à disposition de la ville par le ravitaillement
- 18 mars : mort de Jean-Corentin Carré du Faouët, considéré comme le plus jeune Poilu français, 15 ans
- 30 mars : l'Etat demande à la Ville de créer un frigorifique, destiné à recevoir le poisson des cargos spéciaux de fort tonnage venant de lieux de pêches éloignés
- 1er mai : fin du péage à la passerelle du pont de chemin de fer
- 13 mai : interdiction de vendre de la viande pendant trois jours
- 29 mai : incendie de l'amphithéâtre et du musée d'histoire naturelle du Lycée Dupuy de Lôme
- 30 mai : création d'une boucherie municipale rue Paul Bert pour faire face à une hausse des prix de la viande
31 mai : bureau municipal de placement devient office départemental
- 1er août : un Institut marin antituberculeux ouvre à Kerpape (Ploemeur). Ce sanatorium a pour mission d'accueillir les enfants touchés par la tuberculose (75 enfants dont une vingtaine de Lorientais)
- 20 septembre : Le sous-marin de haute-mer,Circé, est coulé par un sous-marin ennemi près des côtes autrichiennes, deux Lorientais meurent
- 6 au 30 octobre : fermeture des établissements de spectacle pour éviter l'éclosion et la propagation des maladies contagieuses dont l'épidémie de grippe
- 10 novembre : Jean-Pascal Bourrouilh meurt au combat à Vrigne-Meuse (Ardennes), il a 29 ans. Il est le dernier Lorientais tué à l'ennemi
- Projet de création d'un port de pêche
- Transfert de l'Institution Saint-Louis dans les locaux de l'école des frères Saint-Joseph
- Réquisition du Casino par les Américains pour un hôpital militaire
- Institution du ticket de pétrole pour satisfaire les besoins d'éclairage familiaux

1919

- 4 février : le casino de la Perrière sert de maison de convalescence aux militaires américains
- 10 février : les chemins de fer sont remis entre les mains des compagnies
- 12 février : les fusiliers marins sont de retour à Lorient par train spécial, acclamés par la foule à leur passage cours de Chazelles et rue de l'Hôpital
- 15 février : départ de Lorient des militaires américains
- 27 février : vœu en faveur du suffrage des femmes majeures de 25 ans, l'hôpital auxiliaire n°2 et l'hôpital annexe Bodélio sont définitivement désaffectés
- 4 mars : création d'un fond municipal de chômage pour les démobilisés
- 21 mars : début de la construction du Frigorifique de La Perrière
- 31 mars : les écuries provisoires créées en 1915 sont gardées car Lorient devient centre de démobilisation des chevaux
- 1er avril : la carte de charbon est supprimée
- 17 avril : vote d'un crédit de 46 000 francs pour l'acquisition par la Ville de l'immeuble de famille Dousdebès, rue Brizeux, pour le musée municipal, cet immeuble était en location depuis 1896
- 28 juin : épreuves de solidité du nouveau pont de Kermélo en béton armé
- 10 juillet : vote d'un crédit de 13000 francs pour l'acquisition des plaques de marbre où seront inscrits les noms des Lorientais Morts pour la Patrie qui sera installé dans le Salon d'Honneur de l'Hôtel de Ville
- 20 juillet : le 62e Régiment d'Infanterie rentre à Lorient
- 27 juillet : le 1er Régiment d'Artillerie Coloniale retrouve Lorient et la caserne Frébault
4 septembre : le conseil autorise le Maire à faire des démarches pour obtenir la concession d'un terrain sur l'emplacement des remparts pour la construction d'un stade des sports 
- 18 octobre : fin de la censure de la presse dans le Morbihan
- 19 novembre : la rue du Morbihan devient la rue du Maréchal Foch
- Premier quai de 113 mètres mis en service à Kergroise
- Ouverture du chantier de Keroman
- Construction du bassin n°3
- Remplacement du pont suspendu de Kermélo par un pont en ciment