1760 - 1789

1760

- 14 octobre : achat de 66 000 ardoises lors d'une vente publique faite au Kernével pour les travaux de l'Hôtel de Ville
- 28 octobre : décès de l'abbé Cohalan, curé de la paroisse Saint-Louis
- Création de la Chaudière des Pauvres rue de l'Hôpital par l'ingénieur Louis de Saint-Pierre et Jeanne Marie Blain

1761

- 10 juillet :  mise en chantier de 10 chaloupes canonnières aux Chantiers Arnoux (Lunette du Blanc) selon les plans et devis du constructeur au port M. Groignard, pour François de Rothe, directeur de la Compagnie des Indes
- 20 décembre : la paroisse prend à sa charge la réalisation d'une pierre tombale pour l'abbé Cohalan, ancien recteur de la paroisse
- Construction du bastion de Pen-Mané

1762

- 23 janvier : cession par la Compagnie des Indes à la Communauté les terrains et vases depuis le mur de clôture de la Compagnie jusqu'à la chaussée du moulin du Faouëdic
- 11 mai : démission du premier maire de Lorient, Etienne Pérault
- 8 juillet : banquet organisé pour l'élection de Michel Ferrand, second maire de Lorient et premier à habiter à l'hôtel de ville, en présence du duc d'Aiguillon
- 12 juin : décision d'installer des fontaines publiques pour les besoins d'approvisionnement en eau potable de la ville
- 12 juillet : installation de Michel Ferrand en qualité de maire de la Ville par le sénéchal d'Hennebont
- 12 juillet : la Ville obtient la jouissance de toutes les vases et rivages depuis la cale Ory jusqu'au moulin à mer du Faouëdic et le long des terres depuis la maison du Leslée jusque et compris la pointe qui répond à la cale Ory
- 17 août : Michel Ferrand, maire, est autorisé à loger à l'hôtel de ville
- 24 décembre : Vente par Du Boutiez de Kerorgan au général de la paroisse d'un terrain situé près des remparts dans l'enceinte de la ville pour l'établissement d'un cimetière au lieu-dit Kervérot

1763

- 16 janvier : décision de créer un mur d'enceinte autour du cimetière
- 22 février : des écriteaux avec les noms des rues seront apposés dès que les rues seront ouvertes
- 15 juin : le conseil municipal donne les premiers noms aux rues et places de la ville
- 15 juin : décision de supprimer l'extrêmité de la rue de Fulvy pour l'agrandissement du cimetière dont une partie des murs est déjà élevée
- 3 novembre : une maison située près place Royale réquisitionnée pour servir de prison et corps de garde
- 4 décembre : la paroisse décide de construire une chapelle dans le nouveau cimetière

1764

- 27 septembre : le capitaine de vaisseau de la Compagnie des Indes Lavigne-Buisson nommé directeur d'armement et commandant du port de Lorient, il loge à l'hôtel de la direction du port
- 17 juin : la paroisse demande que les inhumations aient désormais lieu dans le nouveau cimetière
- 5 juillet : concession des vases du quai par le Prince de Rohan à la ville

1765

- 11 mai : remise du plan de la ville dessiné à Nantes
- 29 juillet : décès de l'ingénieur de la Compagnie des Indes, Louis de Saint-Pierre,  au manoir de Kerviden à Plouay
- 24 août : le prince de Guémené cède les deux rives du Fouëdic à la communauté de Lorient pour procurer un air plus sain aux habitants et donner plus de commodités au commerce  en procédant au dessèchement et en y établissant un contre-quai
- 25 août : la paroisse décide de démolir la chapelle du nouveau cimetière suite à la demande du Duc d'Aiguillon car elle bouche une rue donnant sur les remparts
- 15 octobre : l'ingénieur Gervais Guillois chargé de faire l'inventaire des cabanes en paille de la place Royale en prévision de leur démolition
- 21 décembre : traité de fusion de l'hôpital de la Compagnie des Indes avec l'Hôtel-Dieu
- 22 décembre : une donation de 2 000 livres est faite pour l’établissement d’une école publique destinée à l’éducation des filles de la Ville
- Organisation du corps du génie maritime et nomination d'Antoine Groignard, ingénieur constructeur en chef

1766

- 11 avril : décision de nommer Remazeilhes et Cordé, commissaires, pour la dépense des ouvrages des quais, cales et fontaines d'après les plans de Louis de Saint-Pierre
- Avril : fermeture de l'hôpital de la Compagnie des Indes
- 9 septembre : lettres patentes autorisant la cession de vases et terrains par le Prince de Rohan-Guémené (enregistrées au greffe civil)
- 14 décembre : présentation des plans d'une nouvelle église

1767

- janvier - février : travaux de remblais pour les cales et le quai d'Aiguillon
- 30 août : présentation des plans de la future église paroissiale
- 26 septembre : Montalan, docteur à Redon, nommé médecin de la ville
- 21 octobre : l'abbé Ferrand nommé recteur de la ville en remplacement de Monsieur de Tronjoly

1768

- 3 mars : le capitaine d’Infanterie, ingénieur des colonies aux frais du Roi, Bernardin de Saint-Pierre, embarque à Lorient sur le navire de la Compagnie des Indes le Marquis de Castries
- 7 avril : le Duc de Choiseul ordonne la démolition de la jetée sur les vases du Faouëdic
- 30 juin : pose de la première pierre de l'agrandissement de la première église Saint-Louis par le vicomte de Barrin, chevalier de Saint-Louis et maréchal des camps des armées du Roi, les plans de l'église ont été établis par Gervais Guillois

1769

- 16 janvier : enregistrement de l'édit du Roi du mois de novembre 1768 portant création d'un receveur des octrois d'un contrôleur à Lorient et à Port-Louis
- 1er avril : établissement d'une brigade de maréchaussée
- 6 mai : autorisation donnée aux commissaires des quais de faire achever la porte du quai
- 11 mai : établissement du plan par Gervais Guillois des façades des maisons à bâtir sur le quai
- Juin : la sénéchaussée de Pont-Scorff s'établit à Lorient
- 8 août : naissance de Jean-Baptiste Chaigneau
- 13 août : suspension du privilège de la Compagnie suite à l'ardente campagne des Physiocrates
- 25 octobre : la ville de Lorient s'oppose au génie militaire qui refuse de réparer la chaussée du moulin du Faouëdic qui est en ruines car il est situé en zone militaire

1770

- 20 janvier : arrêté pour l'installation d'un coffre dans le salon de l'assemblée municipale pour servir de garde archives
- 4 avril :  ordre du Roi adressé à Bernard de Cluny, intendant de la Marine de Brest de se rendre à Lorient pour la cession, par monsieur de la Vigne-Buisson, représentant de la Compagnie des Indes, du port Lorient et ses vaisseaux ainsi que les autres bâtiments, effets de marine et d'artillerie
- 26 avril : Lorient redevient port militaire, prise de possession du château de Tréfaven et de l'île Saint-Michel par la Marine Royale
- 26 avril : début de la construction de la poudrière de Kergroise
- 12 mai : les habitants de Lorient ont interdiction d'aller se servir en eau au port
- 20 mai : organisation d'une quête en faveur des pauvres et décision d'employer pour les travaux des habitants dans la misère
- 23 mai : concession par monsieur Clugny, intendant de la Marine d'un pouce d'eau pour faire une fontaine
- 4 juin : arrivée à Lorient d'un rhinocéros (acquis pour le roi de France Louis XV en 1769 par Chevalier, le gouverneur de Chandernagor, alors comptoir français) à bord du navire le Duc de Praslin, une fois débarqué, il dut attendre deux mois et demi que l'on prépare une charrette à bœuf spéciale pour le transporter jusqu'à la ménagerie royale de Versailles, sa destination finale où il arrive le 11 septembre
- 11 juin : visite de l'intendant de Bretagne François Marie Bruno D'agay
- 13 juin : Gervais Guillois et son neveu, ingénieurs choisis pour diriger la construction de la fontaine de la place d'Esprémesnil
- 10 octobre : mesures prises pour se prémunir de l'épidémie de peste qui sévit en Pologne
- 31 décembre : la communauté décide de se doter d'un nouveau bac pour le passage de Saint-Christophe

1771

- 22 mai : incendie à la Corderie et création d'un corps de sapeurs-pompiers
- Création d'un département de la Marine
- Philippe Guillois affecté à Lorient

1772

- 14 décembre : arrivée au port de Lorient du vaisseau Le Gange, avec à son bord un éléphant acheminé par la Compagnie des Indes pour la ménagerie royale de Versailles, il reste 6 mois à Lorient d'où il repart le 21 juillet 1773

1773

- 23 mars : travaux de réparation du pont du moulin du Faouëdic et installation d'un réverbère à proximité de l'hôtel de ville
- 6 juin : les travaux de la nouvelle église sont arrêtés faute de moyens suffisants pour les poursuivre
- 16 juillet : incendie à Lorient
- 18 décembre : présentation du plan, établi par par l'ingénieur Détaille, des façades des maisons à construire sur les quais 
- Travaux d'agrandissement de la Mairie

1774


- 1er mars : décès de Michel Ferrand, maire, à Paris chez le chef du bureau de la Compagnie des Indes, il était parti le 18 décembre 1773 pour alller traiter les affaires de la communauté de Lorient
- 7 mars : Pierre François Barbarin assure le remplacement du maire décédé en attendant l'installation du nouveau maire
- 21 mars : approbation du marché passé avec Yves Marqueur pour la réparation du quai d'Aiguillon (quai des Indes)
- 18 août : installation du maire titulaire de la ville et de la communauté de Lorient, François Esnoul Deschâteles

1775

- 3 juin : présentation d'un plan d'extension de l'hôtel de ville pour pouvoir disposer de logement dans les étages supérieurs
- 3 juin : début du pavage de la banlieue à commencer par le passage de Saint-Christophe
- 15 juillet : vote d'un emprunt municipal de 200 000 livres pour la construction des quais, de nouvelles cales, réservoir d'eau et établissement de fontaines
- 10 septembre : réception, avec les honneurs de la communauté, du ministre de la Marine, Antoine de Sartine

1776

- 8 février : la communauté de ville décide la création du cours de la Bôve du nom de l'intendant de Bretagne Caze de la Bôve et valide le projet d'un réservoir à l'extrêmité du cours
- 1er avril : achat par Gervais Guillois à madame De La Guérinière (veuve du seigneur de Paul de Portcarrio) d'1/6e du passage de Saint-Christophe
- 27 octobre : parution du premier almanach oriental avec la liste des notables de la communauté, édité par Baudin
- Lettres patentes du Roi Louis XVI concédant un terrain vague, appartenant à la Compagnie des Indes et cédé au Roi,  à l'Hôtel-Dieu pour y construire 3 bâtiments supplémentaires

1777

- 9 janvier : arrêté du parlement qui oblige les sacristes à dormir dans les églises suite à des vols et des dégradations
- 1er avril : le conseil municipal approuve le projet d'un emprunt de 50 000 livres en rente viagère en forme de tontine afin de faire bâtir une salle de spectacle sur le cours de la Bove
- 17 avril : mise en vente des terrains de la Bôve et le bastion n°1
- 17 mai : réception avec les honneurs de Charles Philippe de France, comte d'Artois, futur Roi Charles X (1824-1830) illuminations dans la ville et présentation du vin de la ville
- 24 juin : décès de l'ingénieur Gervais Guillois
- 19 juillet : présentation du devis de la salle de spectacle dressé par l'ingénieur Jean Detaille de Kerorgant
- 21 août : séjour à Lorient de l'intendant de Bretagne Caze de la Bôve pour l'examen des plans du futur théâtre
- 11 décembre : visite avec les honneurs du prince de Rohan et de son fils le prince de Guémené
- 22 décembre : obligation faite au général de la paroisse de démolir les boutiques et cabanes situées le long du mur du cimetière

1778

- 24 mars : approbation du projet de construction d'une salle de spectacle sur un terrain concédé par la ville au bas de la place de Préménil (cours de La Bôve) financé par 20 actionnaires privés (tontine Lafarge)
- 2 avril : nomination de 2 commissaires pour veiller à la construction de la cale Rohan
- 7 avril : don de 30 000 livres ar le prince Jules Hercule de Rohan pour la construction d'une cale qui porte son nom
- 13 avril : début de la construction de la cale de Rohan (terminée le 31 août 1780)
- 25 juin : Philippe Guillois, neveu de l'ingénieur Gervais Guillois, nommé ingénieur de la ville
- 26 juin : contrat portant cession d'un terrain à des actionnaires pour la construction d'une salle de spectacle

1779

- 19 avril : arrivée du duc de Lauzun venant d'Amérique, il avait vendu le 11 mars 1778 les biens de sa baronnie du Châtel en Bretagne (comprenant les terres de Lorient) à Henri Louis Marie de Rohan, prince de Rohan-Guémené
- Ouverture du théâtre cours de La Bôve construit selon les plans de l'architecte Detaille de Kerorgant
- L'officier de marine, Antoine Thévenard, nommé commandant de la Marine à Lorient

1780

- 7 avril : assemblée des actionnaires du théâtre du cours de La Bôve
- 7 avril : ouverture du théâtre du cours de La Bôve et désignation des loges honorifiques au théâtre
- 20 août : la paroisse projette de créer un nouveau cimetière en dehors de la ville
- 13 décembre : projet de construire un corps de caserne
- Projet de reconstruire l'église dont l'élargissement est mal fait

1781

- 21 janvier : présentation dans le nouveau théâtre cours de la Bôve de "L’esprit follet ou la dame invisible" par une troupe franco-italienne en faveur des pauvres de la ville
- Juillet : début de la construction d'immeubles le long du quai des Indes (achèvement en 1786)

1782

- 17-18 janvier : Lafayette, venant de Boston, débarque à Lorient à bord de l'Alliance, frégate de 36 canons, fleuron de la jeune Continental Navy et commandée par le capitaine John Barry
- 24 février : choix de l'emplacement du nouveau cimetière sur le chemin qui conduit à Port-Louis (Carnel)
- 12 mars : pose de la première pierre de la chapelle de la Miséricorde (deuxième chapelle de l'Hôtel-Dieu) par le maire Esnoul Deschateles
- 13 mars : lancement du vaisseau de 74 canons le Puissant, dessiné par Antoine Goignard
- 1er juin : édit de création d'un consulat de 12 négociants à Lorient et nomination des 3 premiers consuls, Montigny de Montplaisir, Borne Bonet et Schemaltz
- 6 juin : aménagement et plantation d'arbres cours d'Esprémenil et cours de La Bôve
- 29 juin : projet du prince de Rohan de bâtir une halle place Royale, le terrain est accordé par la communauté
- 26 juillet : Laurent Esnoul Deschateles achète les terres de Soye
- 7 septembre : naufrage de L'Orient, vaisseau de 74 canons de l'escadre de Suffren commandé par La Pallière, lors de la bataille de Trinquemalay
- Création du Polygone (1782-1841)

1783

- 11 janvier : création à Lorient d'un siège d'amirauté
- 27 mars : établissement de l'auditoire du consulat de l'amirauté à l'hôtel de ville
- 15 juin : décision d'affecter 5 corvettes de la Marine royale, dont 3 prises aux Anglais, pour le courrier entre la France et l'Amérique
- 28 juin : arrêt du Conseil du Roi mettant en place une régie chargée du service des navires affectés à la desserte du courrier sur une ligne régulière (packet boats) entre la France, au départ de Lorient et l'Amérique, à l'arrivée à New York
- 6 août : plantation d'arbres sur le cours d'Aiguillon
- 7 août : bénédiction de la chapelle privée de Saint-Uhel dédiée à Saint-Jean l'évangéliste
- 2 septembre : arrivée à Lorient du directeur de la régie des navires transatlantiques, Couteulx de la Noraye
- 26 septembre : ouverture de la ligne française de l'Amérique septentrionale avec le départ du port de Lorient du paquebot transatlantique Courrier de l'Europe pour New York, la traversée dure 54 jours
- 4 octobre : changement de nom de 5 bâtiments destinés au courrier vers l'Amérique, le Serin devient Courrier de l'Europe, le Haariot devient Courrier du Port-Louis, le Fortune devient le Courrier de Lorient, l'Alligator devient le Courrier de New York, l'Ecureuil devient le Courrier de l'Amérique, le capitaine de vaisseau Thévenart est chargé de l'exécution
- 15 octobre : début de l'allumage des réverbères, il y a 95 réverbère dans la ville et 267 bec de lumière qui sont allumés du 15 octobre au 15 avril
- 23 octobre : procuration faite au maire pour pour la construction d'un pont sur le Scorff, l'obtention de la police et l'établissement de la bourse
- ordonnance du sénéchal qui proscrit les jeux de hasard y compris le loto dans les cabarets et les cafés

1784

- 19 janvier : Le Courrier de Port-Louis, troisième paquebot assurant le service régulier du courrier entre Lorient et New York, fait naufrage dans les glaces au large de Long Island, il y a 16 victimes
- 14 mai : arrêt du Conseil pour la création d'un port franc à Lorient pour procurer aux Etats-Unis d'Amérique un entrepôt pour leurs produits
- 26 juin : arrêté portant règlement pour la franchise du port de Lorient
- 30 juin : appareillage à Lorient d'un des premiers vaisseaux qui assure le service régulier du courrier entre la France et les Etats-Unis d'Amériques, Le Courrier de New-York, avec à son bord, le général La Fayette qui a été invité par Georges Washington, il arrive à New-York le 4 août
- 6 juillet : Requête des congréganistes pour rebâtir la chapelle de la Congrégation dans la rue de Beaumont
- 5 août : arrêt du Conseil pour l'édification de la Bourse sur le terrain des quais
- 13 décembre : Monsieur Deschâteles commissaire délégué pour l'établissement de la franchise, pour le commerce de Lorient et de Port-Louis

1785

- 14 avril : troisième Compagnie des Indes, dite de Calonne (retour à la formule des compagnies privilégiées) 
- 16 avril : le général de la paroisse demande un terrain place Saint-Louis pour y faire bâtir un presbytère, la communauté l'accorde et demande à Philippe Guillois d'en lever les plans
- 18 mai : décision de faire cerner d'une palissade le cours sur les quais
- 3 juin : création de la Compagnie des Indes orientales et de la Chine dite Compagnie de Calonne du nom du ministre et contrôleur général des finances de Louis XVI entre 1783 et 1787
- 17 juillet : adjudication pour la reconstruction de la tour de la Découverte suite à sa seconde destruction par la foudre, les plans dessinés par Philippe Guillois datent du 16 juillet 1785
- 2 octobre : établissement d'une juridiction royale à Lorient et maintien des juges déjà en place
- 15 octobre : la municipalité charge l'ingénieur Philippe Guillois de faire estimer la démolition des cabanes de paille de la place Royale (actuelle place Alsace-Lorraine) afin d'achever la place

1786

- 11 mars : le Parlement de Bretagne demande à la communauté de prendre des mesures pour venir en aide aux plus pauvres suite à la grande sécheresse de 1785 qui a touché la Bretagne
- 27 avril : fin des travaux de la tour de la Découverte 
- 27 avril : bénédiction du cimetière de Carnel par le recteur de Lorient, monsieur Brossières, ce qui marque la fin des inhumations rue de Fulvy
- 1er mai : installation de la Compagnie de Calonne (monopole du commerce des Indes)
7 mai : Église Saint-Louis interdite au public par mesure de sécurité en raison des travaux de réfection du toit qui menace de s'effondrer, travaux menés par Philippe Guillois, les services sont effectués dans les chapelles de l'hôpital et de la Congrégation
11 juillet : réunion de l'assemblée de la paroisse pour valider les plans de la nouvelle église et les travaux à effectuer sur l'ancienne
- 27 juillet : Philippe Guillois, ingénieur du roi, chargé d'effectuer une inspection des travaux du nouveau cimetière de Carnel et des bas-côtés de l'église
- 1er août : achèvement de la reconstruction de la Tour de la Découverte
- 7 décembre : départ du Dordogne du port de Lorient pour le Sénégal avec à son bord le chevalier Stanislas de Boufflers, gouverneur
- 17 décembre : abandon après 31 rotations de la ligne Lorient - New York assurant la desserte du courrier transatlantique au profit du Havre plus proche de Paris
- Pose de la première pierre de la deuxième église Saint-Louis
- Édification du Tribunal civil rue de l'Hôpital 
- Laurent Esnoul Deschateles habite le château de Soye

1787

- 28 janvier : l'assemblée de la paroisse interdit toutes les inhumations dans les chapelles de l'hôpital et de la Congrégation pendant la période où l'église est inaccessible aux paroissiens
- 25 mars : mesures prises pour sécuriser et protéger l'église dont la nef menace de s'écrouler et mise en lieu sûr de l'horloge
31 mars : rapport des médecins sur l'épidémie de peste d'Alger à Lorient
- 8 mai : rapport des médecins de la société royale de médecine de Paris relatif aux actions à mener pour une épidémie liée au mauvais air qui règne dans la prison située au centre de la ville et aux très mauvaises conditions de vie dans la prison
- 17 mai : la communauté sollicite un droit de halles au domaine du Roi
- 14 juillet : ordre d'abattre la cabane en bois située sur la demi-lune de la porte d'Hennebont
- 29 juillet : l'assemblée de la paroisse décide la mise en place d'une souscription volontaire avec son règlement et une vente aux enchères de terrains appartenant à la paroisse pour financer les travaux de l'église

1788

17 janvier : l'Intendant de Bretagne approuve la dépense de la ville pour le curage entre la cale de Rohan et le moulin du Faouëdic pour permettre l'accès aux chantiers navals Friché et Guimard
14 juin : l'assesseur, Lapotaire, propose de créer des abattoirs
- 14 juin : décision d'acquérir un terrain pour bâtir des boucheries et obtenir du Domaine la concession du droit de halles qui seront installées derrière l'église Saint-Louis
- 14 octobre : honneurs rendus aux ambassadeurs indiens et notamment au sultan Typoo-Saëb, roi de Mysore en visite à Lorient
- 7 décembre : la paroisse propose de financer les travaux de l'église via des emprunts à des particuliers et aux paroisses de Ploemeur et Carnac
- 24 décembre : nomination de monsieur le Mir en remplacement de monsieur Deschâteles, malade, pour assister comme député à l'assemblée du tiers état qui doit se tenir 10 jours avant l'ouverture des Etats généraux

1789

- 22 janvier : réunion des Lorientais à la chapelle de la Congrégation pour discuter de l'imposition royale
30 janvier : réunion de l'assemblée des habitants pour élire deux députés aux états généraux, Delaville-Leroulx et Blain aîné élus
- 1er juillet : organisation de feux de joie et inauguration de la rue des Etats Généraux
- 17 juillet : Délibération concernant les événements qui se sont passés à Paris  et mise en place d'actions pour protéger la ville de toutes violences, protection de la poudrière de Tréfaven
- 17 juillet : création d'une commission permanente présidée par le maire Esnoult-Deschâteles et d'une milice armée des Jeunes Citoyens (corps des de volontaires nationaux)
- 18 juillet : attaque des bureaux de franchise aux portes de la ville dénoncée par le comité, libération des prisonniers faits durant cette attaque et mise en place des compagnies bourgeoises
19 juillet : organisation d'une assemblée des nobles du canton près de Vannes, le député Blain apporte la cocarde et le drapeau tricolore, stockage de fusils surveillés par la garde bourgeoise à l'Hôtel de Ville
20 juillet : réunion sur la place d'Armes des corps militaires et milices bourgeoises pour prêter serment de se porter mutuellement secours et de servir le roi et la nation
- 21 juillet : création d'une compagnie de Dragons à cheval composée d'une cinquantaine d'habitants et organisation de la défense et du maintien de l’ordre dans Lorient, manifestation spontanée de joie en faveur du Roi
- 22 juillet : bénédiction par la paroisse Saint-Louis du drapeau du régiment de Bassigny, régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1775
- 24 juillet : la place d'Espremenil est renommée place de la Réunion, la rue de la Cité devient rue de Montmorin et le nouveau quai de la ville est baptisé quai d'Orléans, les faubourgs de Merville et Kerentrech sont constitués des compagnies bourgeoises soutenues par la ville de Lorient
- 27 juillet : correspondance avec la ville de Brest pour prévenir d'une possible mise à sac de la ville et mise en place d'une surveillance des côtes avec un rapport quotidien
- 28 juillet : arrivée de deux capitaines des Etats-Unis d'Amérique, accueillis par Hippolyte Bisson qui parlent anglais, pour aider Lorient et défendre les libertés
- 29 juillet : cérémonie de bénédiction du guidon (étendard) du régiment de Dragons de Lorient dans la chapelle de l'Hôtel Dieu
- 1er août : renforcement de la sécurité concernant l'entrée des étrangers dans la ville et arrivée d'un navire de la flotte royale dans le port de Lorient
- 2 août : formation de 6 compagnies de la milice nationale
- 4 août : inauguration du portrait de Jacques Necker, directeur des finances du Roi de retour à l'assemblée des états généraux, offert à la communauté par le peintre lorientais, Ledoux, pour être installé dans la salle de l'hôtel de ville
- 5 août : création d’une milice à Ploemeur dénommée les «Francs Bretons», qui se porte prête à défendre les intérêts de la municipalité de Lorient
- 9 août : discours au conseil sur l'abolition des droits féodaux intervenue dans la nuit du 4 août 1789 et regroupement des deux troupes de Dragons de Lorient et Quimperlé
- 15 août : fête organisée sur la place Royale à l'occasion de la bénédiction des drapeaux du corps de la milice nationale
- 18 août : assemblée pour la formation du comité permanent qui doit remplacer l'assemblée en cours et élection des commissaires selon un découpage de la ville en 25 districts
- 23 août : cérémonie place Royale du serment des officiers militaires d'être fidèles à la nation, au Roi et à la loi, devant les officiers municipaux (décret du 10 août 1789)
- 29 août : présentation du règlement intérieur de la police de la compagnie des chasseurs de la milice nationale
- 8 septembre : réunion des élus des 25 districts de Lorient et fondation du comité permanent présidé par Benoit Dorcé de Najac
- 15 septembre : cérémonie d'installation du comité permanent à l'hôtel de ville
- 14 octobre : élection du nouveau président du comité permanent, Jean-Marie Kerléro du Crano
- 17 octobre : décision d'établir un marché aux grains tous les mercredis place Royale sans droit d'entrée ni de péage
- 18 octobre : formation d'un conseil de guerre sous le titre de comité militaire national
- 21 octobre : projet de diviser la ville en 5 sections dans l'organisation de la future nouvelle municipalité
- 23 octobre : mise en place d'un comité de subsistance
- 25 octobre : contraction d'une rente viagère de 2500 livres avec le Sieur Lapotaire dans l'attente de l'autorisation du gouvernement pour vendre des terrains appartenant à la paroisse
- 26 octobre : mise en place du marché aux grains
- 5 novembre : installation d'une guérite en bois à l'entrée du château de Tréfaven pour la garde des poudres qui est assurée par la commune et la Marine
- 15 novembre : Joseph Régnier nommé président du comité permanent
21 novembre : installation d'un nouveau corps de garde au château de Tréfaven
- 2 décembre : titre de citoyen de la ville décerné au Comte de Chevigné
- 15 décembre : monsieur Michel nommé président du comité permanent
- 23 décembre : plaintes des employés de la ferme de Kerentrech suivies de troubles et d'émeutes
- 28 décembre : demande du comité permanent aux députés de Bretagne à l'Assemblée Nationale que Lorient soit chef-lieu de district
- Interruption des travaux d'agrandissement et perte d'objets liturgiques ainsi que de la statue d'argent de Notre-Dame de Victoire, dégradation de l'édifice qui sert alors de réserve de bois