1740 - 1759

1740

- 4 janvier : arrêté du sénéchal de Lorient relatif à la police des cafés, cabarets, lieux publics, marchés
- 9 février : vente de la tenue de Kerveleur à Caudan à Pierre Duvelaer, directeur de la Compagnie des Indes
- 5 avril : Mahé de La Bourdonnais (1699-1753), gouverneur général des îles de France et de Bourbon appareille de Lorient pour l'île de France avec 5 vaisseaux
- 10 juillet : création de l'office de sacriste (personne chargée de la bonne marche matérielle d’une église et de sa sacristie), Julien Souzy, nommé sacriste de l'église paroissiale de Saint-Louis
- 13 août : Claire Droneau, directrice de l'Hôtel-Dieu, fait don à la ville de sa maison et du terrain servant d'hôpital
- 13 août : décision d'acheter à la Compagnie des Indes une grande étendue de grève pour former les quais de la ville et faciliter le commerce de la ville de Lorient
- 13 septembre : lettres patentes du Conseil du Roi à l'intendant des finances De Fulvy pour l'établissement de l'Hôtel-Dieu de la ville et pas un hôpital comme souhaité par la communauté de ville
- 20 septembre : Laurent André de Montigny nommé député aux Etats Généraux
- 8 octobre : contrat signé entre la ville et Claire Droneau dans lequel la communauté de ville s'engage à verser une rente annuelle à Claire Droneau, à bâtir une chapelle
- 20 décembre : démolition des cabanes bâties en dehors des murs du cimetière de l'église de Lorient
- Décembre : l'hôpital de la Miséricorde est nommé Hôtel-Dieu et ne pourra recevoir que les malades n'ayant aucune rente
- Destruction des 170 chaumières de l'enclos et début de la construction de l'hôtel des directeurs qui sera terminé en 1748 et de la place d'Armes qui sera achevée en 1742

1741

- 3 janvier : ordonnance pour l'établissement des limites Lorient - Ploemeur
- 3 avril : arrêté du conseil du Roi qui nomme Louis de Saint-Pierre pour recenser les carrières les plus utiles pour la construction et le pavage du port et de la ville
- 1er mai : élection des échevins Le Febvre et Quimper et des délibérants Bernard de la Frète, Jean Renault, Pierre Droneau et Pierre Barbarin
- 6 juin : Guillois nommé pour la construction d'une enceinte à l'emplacement du quai pour y déposer les décombres de la ville en raison de la construction de nombreuses maisons
- Octobre : incendie du relais des postes de François Bobot, premier maître des postes de Lorient
- 2 décembre : Laurent André De Montigny nommé député de la Ville aux Etats du Roi de 1741
- 15 décembre : autorisation du paiement d'une indemnité à Jean Guével pour la construction d'une cale au passage de Saint-Christophe sur la rive gauche du Scorff, sous la surveillance de l'ingénieur de Saint-Pierre
- 20 décembre : la Compagnie des Indes cède à la Ville un terrain pour l'édification d'un quai projeté sur le canal de la ville
- 29 décembre : le Duc de Penthièvre, amiral de France, gouverneur et lieutenant général du Roi en Bretagne fait cesser les jeux clandestins et autorise l'ouverture d'une maison de jeux
- La Compagnie des Indes Orientales installe 5 cales de construction à Caudan

1742

- 22 janvier : le parlement de Bretagne attribue à la Ville la responsabilité de police municipale
- 19 mars : décision de procéder au pavage des rues Dauphine, de la Salle, Devernay et de Viarme
- 1er avril : nomination de Monistrol second de fabrique de la paroisse Saint-Louis pour seconder le fabrique Brossière
- 5 mai : Reismond de Varesne, de la Ferté, Fermier, Deigou et Boisdison nommés échevins électifs et délibérants
- 18 septembre : nomination de Monistrol, député aux états généraux du Roi de 1742
- L'Hôtel-Dieu est autorisé par lettres patentes à accepter tous legs et dons sans payer au Roi aucun droit d'amortissement
- Claire Droneau fait don à la Ville de la Maison de la Miséricorde

1743

- 6 janvier : refonte de la cloche cassée de l'église et inscription des armes du parrain et de la marraine de la cloche
- 16 janvier : lettres patentes portant règlement pour le gouvernement de l'Hôtel-Dieu de Lorient
- 21 décembre : concession par la Compagnie des Indes à la ville de Lorient des vases du canal et de l'anse de Tréfaven
- Pavage de la chaussée de Tréfaven

1744

- 2 mars : armement du vaisseau de 600 tonneaux de la Compagnie des Indes le Saint-Géran, construit sur les cales de Caudan
- 24 mars : appareillage du Saint-Géran dirigé par le capitaine Gabriel Richard de La Marre
- 16 avril : arrêt du conseil d'état du Roi autorisant la ville à construire à ses frais un mur d'enceinte avec deux tours rondes dans les angles (futurs remparts)
- 9 mai : acquisition et reconstruction de l'hôtel des fermes par Gervais Guillois, régisseur des travaux de la Compagnie des Indes en remplacement de Louis de Saint-Pierre
- 13 mai : François Fermier de la Prévotais et Adrien Deigou nommés échevin électif en remplacement de Jean Reynaud et Pierre Droneau et Bernard La Frété et Pierre Dussault nommés délibérants
- 20 mai : attribution des armes à Lorient par Louis-Pierre d'Hozier, juge général des armes de France, chevalier de l'ordre du Roi
- 2 juin : pose de la première pierre du mur d'enceinte de la ville au lieu-dit la Motte à Madame, vestige d'une butte féodale d'un ancien camp gallo-romain
- 18 août : naufrage du vaisseau le Saint-Géran à l'île d'Ambre au nord-est de l'île de France (actuelle île Maurice), 196 morts et 9 rescapés. Bernardin de Saint Pierre a immortalisé ce naufrage dans son roman Paul et Virginie
- 29 septembre : enregistrement des armes de la ville et du règlement des armoiries
- 29 septembre : présentation et approbation par le conseil municipal du devis de Louis de Saint-Pierre daté du 6 septembre pour la construction d'une muraille autour de Lorient pour la somme de 54 883 livres (devis approuvé par l'intendant de Bretagne le 26 octobre)
- 10 octobre : arrêt du conseil d'état qui permet aux négociants de Lorient d'embarquer par le port des toiles appelées "Bretagne"
- 17 octobre : monsieur De Fulvy accepte le projet de la Ville de créer 2 portes pour embellir le mur d'enceinte et demande que les plans en soient dressés
- 31 décembre : recensement de la population lorientaise 20 000 habitants

1745

- Janvier : la ville et la communauté de Lorient disposent désormais d'un cachet pour estampiller les documents officiels
- 1er mai : Boidison et Floris, nommés échevins et Reynaud et Bourgogne, nommés délibérants
- 29 mai : exécution du plan d'élévation de la cale de Préménil dressé par Louis de Saint-Pierre et Gervais Guillois
- 22 juillet : prestation de serment de Laurent André de Montigny installé en qualité de lieutenant de maire et de Pierre Michel Droneau en qualité de procureur du Roi de la communauté de Lorient

1746

- 10 mai : Brossiere et Dussault, nommés échevins électifs et Le Fèvre, Fermier, Jores et Rayé (Rahier) nommés délibérants
- 1er octobre : les Anglais, commandés par l'amiral Richard Lestock, débarquent entre la rivière de la Laïta et celle servant d'estuaire à l'étang du Loch pour attaquer Lorient
- 1er octobre : l’ingénieur Louis de Saint Pierre avait fait placer à proximité, dans les jardins de l’intendance au pied de la colline, des canons afin d’empêcher les Anglais de venir se ravitailler en eau à la belle fontaine située à environ 800 mètres de là
- 3 au 7 octobre : les Anglais, sous la conduite du général Milord Sinclair, campent au Moulin des Montagnes
- 6 et 7 octobre : siège par les Anglais qui fera 10 blessés, 5 hommes et une femme tués, des incendies et des maisons endommagées (environ 3 000 coups de canons seront tirés)
- 7 octobre : la chapelle de la congrégation frappée par des boulets anglais tirés depuis le bois de Keroman
- 7 octobre : réunion du conseil de guerre  qui décide de signer la capitulation, transmise aux Anglais par monsieur de l'Hôpital mais les Anglais chargés par la Milice civile retournent sur leurs navires et battent en retraite
- 8 octobre : première procession du Voeu de Lorient en commémoration de la retraite des Anglais
- 24 octobre : le Roi fait don à la Ville des 4 canons et du mortier abandonnés par les Anglais dans leur camp près de l'actuelle Fontaine des Anglais
- Octobre : création de la statue d'argent de Notre-Dame de Victoire dédiée à la Vierge Marie qui a protégé Lorient
- 19 novembre : reprise des audiences de la juridiction de Lorient interrompues par la descente des Anglais
- 2 décembre : ratification de la procession du Voeu par l'intendant de Bretagne et approuvée par l'évêque de Vannes le 23 février 1747

1747

- 23 février : approbation par l'évêque de Vannes de la procession du Voeu ratifiée par l'intendant de Bretagne
- 30 septembre : décision de fixer au 2e dimanche d'octobre les cérémonies du voeu de Lorient chaque année et à perpétuité
- 8 octobre : procession en l'honneur de Notre-Dame de Victoire et en mémoire du retrait des troupes anglaises
- 5 décembre : Brossière nommé chirurgien major de l'Hôtel-Dieu

1748

- 16 avril : création d'une commission composée d'un contrôleur, d'un administrateur, d'un trésorier pour l'administration de l'Hôtel-Dieu, elle se réunit tous les jeudis et achat des terrains pour la clôture de l'hôpital
- Octobre : achèvement du pavage des rues du Faouëdic et de Saint-Pierre
- Les bâtiments de l'hôtel des ventes de la Compagnie des Indes sont terminés sauf le bâtiment central qui ne sera jamais construit
- Bureau de poste installé place Dauphine (place Saint-Louis)
- Antoine Duigou offre à l'Hôtel-Dieu un terrain rue du Faouëdic et une maison à Kervérot (emplacement de la caserne Bisson)

1749

- 1er janvier : l'île Saint-Michel est cédée à la Compagnie des Indes
- 25 juillet : Louis de Saint-Pierre vend une partie de son terrain de la rue qui porte son nom selon la tradition au XVIIIe siècle
- 23 septembre : Etienne Pérault, nommé député aux états généraux du Roi pour l'année 1749
- 2 octobre : naissance à Lorient de l'écrivain Jacques Cambry (mort le 31 décembre 1807 à Cachan) , il est le fondateur de l'Académie celtique
- 18 octobre : Pierre Kerlero de Kersily, avocat au parlement de Bretagne, nommé sénéchal de Lorient sur mandat du prince de Guémené, il est tenu de résider à Lorient

1750

- 5 janvier : nomination de Fraboulet, lieutenant, Brossière, échevin, la Freté, avocat du Roi, Reynaud assesseur de la ville et Le Gras, secrétaire greffier
- 21 mai : construction par Félix Le Royer de La Sauvagère de la Grande Poudrière de Port-Louis située face à la tour de Nesmond (construction achevée en 1752)
- 19 juin : par acte notarié, l'ingénieur Louis de Saint-Pierre fait abattre les arbres dans le bois de Keroman pour assurer la défense de la ville car les remparts ne sont pas terminés
- 15 octobre : Fraboulet, lieutenant du maire, nommé député aux états généraux du Roi pour l'année 1750

1751

- 24 janvier : Louis de Saint-Pierre chargé de réaliser un plan d'agrandissement de l'église devenue trop petite
- 22 juillet :  Félix François Le Royer de La Sauvagère, ingénieur du Roi, chargé de poursuivre la construction des fortifications en adaptant au mur d'enceinte un rempart avec un parapet qui sera plus défensif
- 1er octobre : la foudre met le feu aux artifices entreposés en haut de la tour de la Découverte en vue de fêter la naissance Duc de Bourgogne, frère aîné du futur Roi Louis XVI
- 2 octobre : autorisation de représentation d'une troupe de théâtre avec des comédiens français et italiens dans toute la province. Mise en service de la première salle de spectacle de Lorient rue des Bons Enfants

1752

- 11 avril : achat d'une maison commune à monsieur Cabot pour servir d'Hôtel de Ville, rue Luzançay (rue de la Mairie) au prix de 18 000 livres autorisé par lettre patente du Roi
- 16 septembre : chaque propriétaire de maison devra installer des latrines ou lieux portatifs suite aux états généraux du Roi de 1752

1753

- 14 mars : L'ingénieur Louis de Saint-Pierre soumet un plan d'agrandissement, d'aménagement et de réparation de la Maison commune
- 8 juillet : présentation de la cloche d'argent de l'église destinée au saint sacrement par le marchand Jean Niel
- Construction d'une digue de pierres à Kergroise pour le dépôt des vases

1754

- 18 septembre : Ferrand, nommé député aux états généraux du Roi pour l'année 1754

1755

- 15 juin : arrivée à Lorient de Dupleix et de son épouse à bord du vaisseau le Duc d'Orléans en provenance des Indes
- Novembre : création du chantier de Lanester et construction de 3 cales sur la rive gauche du Scorff à Caudan
- 31 décembre : contrat de vente d'une partie des terrains de la seigneurie du Plessis et du Ménéguen signé par l'écuyer Antoine Mauduit seigneur du Plessis et Georges Godeheu d'Igoville, directeur de la Compagnie des Indes commandant le port de Lorient pour la construction de vaisseaux
- Cession par la Compagnie des Indes à la ville de Lorient d'un terrain situé entre la port de Ploemeur et le bastion pour l'édification d'un cimetière

1756

- 6 mars : le maire Etienne Pérault achète un terrain à Mathurin du Pillier pour agrandir l'hôtel de ville
- 22 avril : installation d'une batterie sur l'île Saint-Michel et au fort de Kernével
- 26 avril : le Duc d'Aiguillon, gouverneur de la Bretagne (1753-1768) ordonne de mettre des gardes consignes aux portes des fortifications
- 27 septembre : nomination de M. Fraboulet député aux états généraux du Roi pour l'année 1756

1757

- 6 février : approbation du plan du futur clocher de l'église Saint-Louis par l'ingénieur Louis de Saint-Pierre et de la réalisation du mur du nouveau cimetière afin de bloquer les marées
- 10 mars : le graveur Bouleux est choisi pour graver les armes de la Ville sur les deux cloches de la paroisse
- 21 juillet : décision de construire un hangar pour les pompes à incendie
- Octobre : les vannes du moulin du Faouëdic sont bouchées pour retenir l'eau dans l'étang
- 26 décembre : une quinzaine de soldats de la Compagnie des Indes attaquent des passants à coups de baïonnettes, le charpentier Charles Le Mocaer sera assassiné sans motif apparent sur la place de l'Eglise
- Les frères Arnoux achètent le terrain le plus proche de la lunette du Blanc pour la construction de chaloupes canonnières, ils installent quatre cales, forges, hangars à matières premières, écuries pour les bœufs et chevaux
- Construction de la porte du Morbihan (porte d'Hennebont)

1758

- 11 janvier : décision de construire une maison hors de la ville et en bon air pour loger, médicamenter et nourrir les matelots congédiés de Brest et suspectés d'être affectés d'une maladie contagieuse régnante à Brest
- 6 mai : lancement du vaisseau de force à deux ponts le Robuste d'après les plans de l'ingénieur  constructeur du Roi et de la Compagnie Antoine Groignard
- 1er novembre : appareillage pour les Indes du vaisseau le Bien Aimé, construit à Lorient par M. Olivier sous l'inspection de M. Coulomb
- L'aumônier Quémard succède à Claire Droneau à la direction de la Maison de la miséricorde

1759

- 22 février : décision d'échange entre la Ville et la Compagnie des Indes du terrain de l'Hôtel-Dieu pour la construction d'un nouvel Hôtel-Dieu
- 5 mai : Claire Droneau cède son logement à l'Hôtel Dieu pour loger les religieuses de la Sagesse et achat d'un terrain pour l'hôpital qui sera construit au port de Lorient
- Août : la maison du capitaine des gardes-côtes à Port-Louis est utilisée comme caserne des Invalides (rue Paul Bert) et la caserne des Suisses était située rue de Saint-Pierre
- 12 septembre : arrivée des quatre soeurs (dont Yvonne Sébillé, soeur Julie) de la Sagesse à l'hôpital-hospice pour soigner les malades à l’hôpital et exercer le métier d’enseignantes, la supérieure est madame Charles Bernard