1840 - 1859

1840

- 1er janvier : suppression du péage du pont Saint-Christophe, en très mauvais état
- 12 février : projet de rachat de l'usufruit de la salle de Spectacle adopté par le conseil à l'unanimité et autorisation donnée au maire de traiter avec sept des huit actionnaires de la salle de spectacle pour la cession de leurs droits d'usufruit à la Ville
- 12 février : l'entretien de l'horloge de la ville assuré par la Commune, auparavant assuré par la Fabrique
- 29 avril : naissance à Lorient d'Alfred La Guerre, le plus jeune capitaine de vaisseau de la Marine Française
- 24 mai : ordonnance portant création d'un corps militaire d'ouvriers mécaniciens et chauffeurs affectés au service des bâtiments à vapeur de la Marine Royale
- 11 août : la ville est désormais seule propriétaire de la salle de spectacles
- 10 septembre : adoption de la proposition de participation financière de la Ville à la construction du Pont de Saint-Maurice sur la rivière de Quimperlé
- 10 septembre : demande d'une subvention de 5000 francs au gouvernement pour la création d'une seconde salle d'asile à Lorient pour venir en aide aux nombreux enfants nécessiteux
- 20 novembre : le ministre de la Guerre demande la démolition de la cabane en planches servant de bureau d'octroi à la porte de Ploemeur pour y construire le logement du portier-consigne de ladite porte
- 20 novembre : décision de construire d'un nouveau bureau d'octroi à la pointe de l'Îlot 33 entre les alignements de la rue de l'Assemblée Nationale et de la rue Du Couëdic
- 23 novembre : ordonnance royale nommant Auguste Charpentier, maire de Lorient et Paul Chanu de Limur, César de Puyferré et Nicolas Janin adjoints au maire

1841

- 24 février : pétition adressée au conseil municipal par les habitants de Kerentrech pour demander l'érection de cette partie de la commune en une commune séparée
- 18 mars : projet d'agrandissement du cimetière de Carnel pour un montant de 10000 francs
- 15 avril : autorisation accordée au maire de traiter avec les propriétaires des terrains nécessaires à l'agrandissement du Cimetière de Carnel selon les conclusions de Mornay, arpenteur-expert et de Lussault, architecte-voyer
- 6 juin : mise à l'eau de la frégate la Sémillante
- 20 juillet : recensement de la population : 19 318 habitants

1842

- 1er janvier : le sous-préfet informe de la chute de deux palées et de trois travées du pont Saint-Christophe (trois mois sans circulation)
- 12 janvier : une dépêche du ministre des Travaux Publics reconnaît l'urgence de construire un pont provisoire suspendu à Kerentrech pour remplacer la passerelle de Saint-Christophe
- 19 janvier : incendie au village de Kerolay où un hangar et 2 écuries ont été détruits, le service des Pompes de Lorient n'a pu arriver à temps en raison du mauvais état de la route
- 12 mars : le contre-amiral Alexandre Ducrest-de-Villeneuve cesse ses fonctions de préfet maritime et est remplacé par le capitaine de vaisseau Pierre-Edouard Brou
- 12 mars : vote d'un budget de 4000 francs pour l'établissement de nouvelles tueries à l'abattoir pour les gros bestiaux
- 2 juin : vote d'un crédit supplémentaire de 4300 francs pour l'achèvement des travaux de restauration du théâtre
- 6 juin : décès à Lorient au 37 rue du Port de Philippe Vannier mandarin en Cochinchine
- 15 juin : arrêté du maire obligeant la population à tenir les chiens en laisse et mettant en place la saisie des chiens errants en raison du grand nombre de chiens trouvés sans muselière et abandonnés dans les rues
- 17 juillet : transfert dans la chapelle de Saint-Armel d'un reliquaire contenant les reliques de Saint-Irénée, Saint-Cast et Saint-Fructueux
- 11 octobre : le prince de Joinville et le duc d'Aumale visitent le Collège de Lorient rue du Lycée
- 26 octobre : mise en chantier de la Pomone, première frégate à vapeur et à hélice
- 7 novembre : autorisation donnée à la Maison de Providence dirigée par les soeurs de la Congrégation de Saint-Louis de s'établir à Lorient
- 7 novembre : adoption du projet d'établissement d'un bureau de Police dans l'ancien Corps de Garde, rue de la Mairie
- 6 décembre : ordonnance royale pour que le Collège de Lorient prenne le nom de Collège d'Aumale
- Début de la construction du bassin à flot du port marchand et une cale pour le radoub des navires

1843

- 19 avril : acquisition d'un terrain de 1278 mètres carré rue Fénelon pour y construire une salle d'Asile pouvant accueillir 250 enfants pour un budget de 12 000 francs en lieu et place des bâtiments de l'ancienne salle d'Asile que la Ville louait
- 1er mai : Remise du drapeau accordé par le roi au régiment d'artillerie de Marine
4 septembre : pose de la première pierre du pont suspendu de Saint-Christophe en présence du duc et de la duchesse de Nemours (enfants du roi Louis-Philippe)
- 23 octobre : décision de démolir l'Arc de Triomphe établi sur le cours de Chazelles qui gène la circulation

- 6 novembre : adjudication des travaux de maçonnerie du pont suspendu de Kerentrech

1844

- 2 janvier : Adoption de la demande de la Marine de démolir les édifices adossés contre le mur d'enceinte du port maritime et demande d'une indemnité de 4000 francs au département de la Marine pour cette démolition
- 2 janvier : adoption du règlement de police concernant les ports de commerce du département du Morbihan
- 20 janvier : vote d'un crédit de 1500 francs pour la construction d'un nouveau bureau d'octroi sur les quais
- 9 mai : projet d'ouvrir une seconde Porte à Lorient en plus de la porte du Morbihan
- 17 juin : vote d'un budget pour l'acquisition de la bibliothèque de la Chambre Littéraire et du Commerce
- 17 juin : le Conseil décide de baptiser la prochaine rue ouverte à Lorient du nom d'Audren de Kerdrel, nom de l'ancien maire de la Ville
- 17 juin : décision du conseil de modifier les dates des foires aux bestiaux de la ville qui auront lieu le mercredi des cendres, le mercredi de la 3e semaine du carême et le dernier mercredi de septembre, elles se tiendront à Kerentrech à l'intersection des routes de Brest et d'Hennebont
- 26 septembre : représentation au théâtre  de la pièce La Favorite par la troupe de M. Seymour, deux représentations supplémentaires ont lieu les 1er et 3 octobre
- 9 novembre : proposition faite au conseil municipal d'introduire à Lorient le système d'éclairage par le gaz
- 9 novembre : demande d'un crédit de 18 960 francs pour l'acquisition des terrains et autres dépenses indispensables à l'ouverture projetée de la rue Audren de Kerdrel
- 6 décembre : Travaux d'extraction de pierres et de remblaiement au cimetière de Carnel pour l'agrandissement

1845

- 11 janvier : approbation définitive du traité d'éclairage au gaz pour l'éclairage de ville de Lorient au prix maximum de 3 centimes par bec et par heure
- 15 février : approbation du projet d'installation de boutiques pour les étalagistes sous les halles, selon les plans dressés par l'Architecte, vote d'un crédit supplémentaire de 7000 francs
- 8 mars : rejet de la demande des habitants de l'extra-muros de solliciter l'érection en commune particulière des sections de cette partie de la commune
- 2 avril : approbation du règlement et des tarifs des concessions perpétuelles, trentenaires et temporaires de terrains dans les cimetières de la commune
- 28 avril : le préfet maritime du 3e arrondissement de Lorient annonce l'ouverture d'un examen pour l'admission aux emplois d'écrivain du contrôle de la Marine (fonction restaurée depuis 1829)
- 10 mai : avis de l'architecte de la ville sur un projet d'agrandissement de l'église de Saint-Christophe ou de construction d'une nouvelle église à Kerentrech
- 16 mai : naissance à Lorient du sculpteur Auguste François Joseph Nayel
- 20 juin : lancement de la première frégate à Hélice, la Pomone
- 14 août : volonté du maire qu'une église de campagne soit construite car il pressent un déplacement de la classe ouvrière vers la banlieue
- 14 août : rejet du projet de construction d'une église neuve à Kerentrech et adoption du projet d'agrandissement de l'église actuelle de Saint-Christophe selon le plan proposé par l'architecte
- 5 novembre : adjudication des travaux de maçonnerie du pont suspendu de Saint-Christophe
- 17 novembre : prise de fonction du préfet du 3e arrondissement maritime de Lorient, le contre-amiral Abel Aubert Du Petit-Thouars 
- Mise en construction de la maison dite des Éclusiers de part et d'autre du Pont Tournant construit en 1838 pour franchir le bassin et accéder à l'autre rive qui devient La Nouvelle-Ville

1846

- 13 avril : nomination d'une commission pour étudier la construction d'une église à Kerentrech sur le terrain à Bodermen car la chapelle Saint Christophe est devenue insuffisante pour les ouvriers de l'arsenal qui sont de plus en plus nombreux dans le quartier
- 13 avril : adoption du système d'éclairage au gaz pour le théâtre et ses dépendances et vote d'un crédit de 4000 francs
- 9 mai : abandon du projet de restauration de l'église Saint-Christophe et décision définitive de construire une église neuve à Kerentrech, autorisation d'acheter le terrain appartenant à monsieur Philippe à Bodermen au prix de 12000 francs ou de procéder aux expropriations nécessaires pour cause d'utilité publique
- 9 septembre : le conseil municipal demande au conseil général l'établissement d'une brigade de gendarmerie à pied dans les faubourgs de la ville pour le maintien de l'ordre public car la police municipale ne suffit plus en raison de la forte augmentation de la population
- 31 octobre : soirée musicale organisée par la société franc-maçonnique au bénéfice des pauvres à l'approche de l'hiver 
- 6 novembre : incendie au village de Kergroise près de Carnel au cours duquel 6 maisons à toit de chaume ont été détruites par le feu malgré l'intervention rapide des troupes de ligne et des pompes
- 7 novembre : création d'un service de santé gratuit à la Maison de la Charité géré par les médecins de l'établissement
- 7 novembre : le projet de construction de l'Eglise de Kerentrech est mis au concours suite au rejet du rapport de la commission chargée d'étudier les plans et devis, elle devra pouvoir accueillir 1000 personnes et la construction ne pas excéder 60000 francs
- 8 novembre : concert donné dans les salons de l'hôtel Carré en faveur des indigents de la ville
- 10 novembre : la Chambre de commerce demande l'établissement d'un second pont en pierre en amont du bassin à flot, le conseil municipal appuie cette demande auprès du ministre des Travaux Publics
- 28 décembre : ordonnance royale portant réélection d'Auguste Charpentier, maire de la ville
- 28 décembre : ordonnance royale mettant à disposition du ministre de l'Intérieur une somme de 4 millions de francs pour subvenir aux travaux communaux dans le Département, rendus difficiles par la saison rigoureuse et employer les ouvriers pauvres et les indigents
- 31 décembre : recensement de la population lorientaise 20 991 habitants
- Mise en construction de l'usine à gaz de Kerentrech
- Construction de l'atelier à bois et du parc flottant dans l'anse de Kerinou

1847

- 16 janvier : grand bal organisé dans la salle de spectacle par la mairie de Lorient en faveur des pauvres de la ville, le produit sera versé au bureau de charité
7 février : distribution aux indigents par l'artillerie coloniale de 100 litres de soupe et de 37 kg de pain de munitions
- 16 février : ordonnance royale portant nomination du contre-amiral Louis-Aimé Cosmao, préfet du 3e arrondissement maritime à Lorient
- 15 mars : nomination d'une commission pour examiner le projet de l'architecte de la ville pour la construction d'une nouvelle église et la mise au concours du chantier
- 6 mai : vote d'un crédit de 10000 francs, habituellement accordé au bureau de Bienfaisance,  pour fabriquer le pain par la municipalité et assurer la distribution gratuite de pain aux indigents
- 1er juillet : ouverture du concours pour la construction de la nouvelle église à Kerentrech, le jury sera composé de 9 membres
18 juillet : présentation d'une girafe du Sénégal dans le jardin de la préfecture maritime
- 6 août : démission du maire Auguste Charpentier, il continue ses fonctions jusqu'à son remplacement
- 20 septembre : le projet présenté par Zacharie Richard pour les travaux de construction de l'église de Kerentrech est adopté pour un montant de 75000 francs
- 13 novembre : le maire annonce que le plan d'alignement de la ville ne sera terminé qu'en 1848
- 18 novembre : épreuves satisfaisantes du pont suspendu de Saint-Christophe qui peut être ouvert à la population
- Début de construction de l'écluse fermant le bassin à flot
- Début d'aménagement du parc à bois Saint-Isidore (appelé gare provisoire), permettant la gestion des bois nécessaires à la construction des navires, l'alternance des marées permet de maintenir immergés puis émergés toutes les grumes parquées et assure l'élimination des tarets, petits mollusques au corps allongés, grands amateurs de bois humides

1848

15 janvier : éclairage au gaz des rues de l'Enclos du Port, de la Cale Ory, de la Corderie et installation de 9 lanternes
- 24 février : le collège d'Aumale redevient collège de Lorient après l'abdication de Louis XVIII
- 29 février : constitution d'un comité suprême en appui à l'autorité municipale pour maintenir le maintien de la tranquillité et assurer dans la ville l'obéissance au gouvernement provisoire
- 6 mars : insuffisance de fonds pour assurer remboursement des livrets de Caisse d'Epargne demandés par des déposants lorientais
- 15 mars : dernier conseil pour le maire démissionnaire Auguste Charpentier et nomination d'Edouard Beauvais, président du conseil d'administration de la ville
- 18 mars : arrêté préfectoral portant nomination de l'avocat, Edouard Beauvais, maire de Lorient
- 16 avril : mise en service du pont suspendu de Saint-Christophe selon les plans de l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées Viennois et adjudication des travaux à l'entreprise Jouanno de Pontivy, le pont mesure 179,50 mètres de long et 6,30 mètres de large
- 11 mai : inauguration du pont suspendu de Kerentrech et bénédiction de l’ouvrage avec le concours de la garde nationale et de fanfares militaires
- 27 août : le citoyen Ratier propose la fondation immédiate d’une école pour l’extra-muros et en attendant la construction de l’établissement, la municipalité pourra louer un local
- 28 septembre : la chambre de commerce de Lorient élit son premier président, Armand Dufilhol (28/09/1848 - 05/07/1872)
- 27 novembre : le maire prend la direction du Théâtre suite à la démission du directeur
- 16 décembre : projet d'agrandissement du cimetière de Kerentrech pour faire à l'augmentation importante de la mortalité infantile
- Appel à fonder une Société de Secours Mutuel (associations de prévoyance qui, en l’échange d’une modeste cotisation, assurent à leurs membres des prestations en cas de maladie) sous l'impulsion des clubs de travailleurs et du club philotechnique de l'arsenal
- Mise en service de l'écluse du pont tournant

1849

- 17 janvier : projet de création de bourses au collège au profit des élèves sortant des écoles communales
- 17 janvier : vote d'un crédit de 11000 francs pour l'agrandissement du cimetière de Kerentrech, achat des terrains, nivellement du terrain, construction du mur de clôture et d'un petit hangar
- 26 janvier : mise sur cale du vaisseau Le Jean Bart
- 4 février : projet de l'administration des Ponts et Chaussées d'installer un feu au sommet de la tour de l'église qui permettrait également d'éclairer le cadran de la tour
25 février : mise en vente de l'ancien couvent de Sainte-Catherine comportant une chapelle, un vaste corps de bâtiment, une cour, des dépendances et un petit port à chaloupes
- 21 mai : adjudication à l'architecte Zacharie Richard pour la construction de l'église Notre-Dame de Bonne Nouvelle dite de Kerentrech
- 16 juillet : vote d'un crédit pour l'agrandissement des vannes de l'étang du Faouëdic afin que l'eau se renouvelle plus souvent et plus rapidement
- 22 août : projet d'ouvrir un lieu d'inhumation provisoire au cimetière pour les enterrements précipités mais le conseil préconise la présence d'un médecin pour constater le décès avant toute inhumation
- 22 août : projet de créer un cours de musique vocale à l'école élémentaire
- 22 août : projet de fonder une école communale dans l'extra-muros en raison de l'importance de la population dans cette partie de la ville, cette école introduira dans son programme l'enseignement agricole
- 15 septembre : approbation du projet d'établissement immédiat d'une école communale à Kerentrech et vote du budget correspondant à l'achat du matériel et la location d'un local servant d'école
- 15 septembre : adoption du principe d'un enseignement musical élémentaire
- 10 octobre : établissement des quatre religieux de l'école des Frères dans un immeuble de la rue Vauban acquis par le curé Charil et le négociant lorientais Philippe Le Pontois
- 23 octobre : le maire annonce au conseil qu'un local a été trouvé pour héberger l'école élémentaire de Kerentrech
- 19 novembre : inauguration à 15 heures de la nouvelle école des Frères par l'abbé Charil qui invite les fidèles à confier leurs enfants à l'éducation morale et religieuse dans cette école gratuite qui a pour vocation l'éducation des plus démunis
- 8 décembre : vote d'un budget de 400 francs pour l'ouverture au 1er janvier 1850 d'un cours d'enseignement musical élémentaire
- 16 décembre : création d'un cours élémentaire d'agriculture dans la nouvelle école primaire de Kerentrech

1850

- 21 janvier : participation de la ville aux travaux d'écrêtage des routes nationales 24 et 165 dans la traversée de Kerentrech en affectant les ouvriers de la ville aux travaux de terrassement, de transport et de cassage des pierres destinées à la réfection des chaussées selon les plans de l'ingénieur Dubreuil
- 21 janvier : la Compagnie des Paquebots de la Loire propose des liaisons avec Paris et Marseille au départ de Lorient
- 22 janvier : réunion de Charité dans l'église paroissiale Saint-Louis en faveur des pauvres de la ville, des veuves et des orphelins des victimes du choléra et messe en musique exécutée par 30 chanteurs de l'artillerie de la marine
- 2 février : bal annuel organisé par l'administration municipale au bénéfice des pauvres dans la salle de spectacle
10 février : fermeture du Lazaret sur l'île Saint-Michel, les bâtiments et le mobilier sont remis au Domaine de l'Etat
- 9 mars : dissolution de l'administration municipale présidée par Edouard Beauvais
- 9 mars : projet d'installation d'une grue sur le port par la Chambre de Commerce pour faciliter le déchargement des navires
- 9 mars : établissement dans les mairies de bureaux de placement pour les ouvriers sans travail
- 12 mars : décision d'achever le pavage de la rue de l'Assemblée Nationale et le raccordement aux rues adjacentes
- 24 mars : armement de l'aviso à vapeur le Prométhée, commandé par le capitaine de frégate Charles-Eugène Ollivier et devant faire partie de la station Terre-Neuve
- 1er avril : grand concert vocal et instrumental donné à la salle de spectacle par mesdemoiselles Doussin, élèves du Conservatoire
- 26 avril : visite à Lorient du général Boniface de Castellane, reçu par la garde nationale et les troupes de la garnison, passage en revue des troupes sur la place d'Armes
- 11 mai : adoption du projet de création à Kerentrech d'une salle d'asile modèle départemental pouvant servir d'école d'application
- 11 mai : les élèves de l'école primaire élémentaire ne seront admis à l'école supérieure qu'après examen devant le professeur de l'école supérieure et passage de la journée de cours de 3h à 4h
- 11 mai : réunion des 4 cours de l'école d'adultes en une seul école organisée en 2 divisions
- 22 mai : présentation au conseil des plans et devis pour la construction d'une école et d'une salle d'asile à Kerentrech sur les terrains au sud de l'église
- 31 mai : la grue de la Chambre de Commerce installée au port cédée gratuitement à la Ville
- 25 septembre : décision du conseil d'établir une deuxième école communale gratuite de garçons dans l'intra-muros
- Retour dans l'église Saint-Louis de la statue Notre-Dame de Victoire pour remplacer l'ancienne statue créée en 1746 et perdue en 1789, c'est Charles Marie Joseph Charil de Ruille, curé de Lorient (1849-1881), qui en dote l'église et confie l'oeuvre à un sculpteur nantais, François Postel

1851

- Janvier : épidémies de fièvre typhoïde et de rougeole mais bien soignées par le corps médical, Lorient est une ville souvent touchée par les épidémies causées par l'enlèvement des vases au port, l'insalubrité des rues et des maisons, la mauvaise qualité des eaux et la rareté des bains
- 17 mars : installation du conseil municipal élu par l'assemblée électorale du 16 février,
Joseph Le Melorel de la Haichois, nommé maire
1er mai : l'intendance sanitaire de Lorient est supprimée, la Marine reprend possession de l'île Saint-Michel
- 12 mai : proposition d'établir des latrines et un nouvel escalier pour l'école communale de garçons de l'extra-muros
- 1er juillet : création d'un service d'omnibus entre Lorient et Hennebont avec 2 départs par jour de la rue du Marché (actuelle rue Victor Massé) à 9h45 et 17h45
- 9 août : le conseil étudie la nécessité de l'établissement de trottoirs dans la ville
- 10 août : invitation du maire de Lorient par la mairie de Nantes à assister les 17 et 18 août aux fêtes de l'inauguration du chemin de fer qui va relier Paris à Nantes, capitale de Bretagne, cérémonie qui permettra de favoriser l'établissement d'une malle-poste de Nantes à Brest passant par Lorient où les dépêches pourront arriver à Paris en 24 heures
- 14 août : attribution du numéro 1761 au bureau de Poste de Lorient
- 18 août : remise solennelle dans la vaste cour du Collège des prix de cet important établissement en présence de l'état-major universitaire après un discours de M. Chopin, professeur de rhétorique, remise également des prix des écoles communales de Lorient et Kerentrech clôturée par un discours du maire Le Mélorel de la Haichois
- 19 août : arrivée à Lorient du paquebot Le Lorient de retour des fêtes d'inauguration du chemin de fer à Nantes
- 21 août : duel au pistolet dans le bois de Kermélo entre deux officiers de marine du vapeur Le Lavoisier (un officier décède d'une balle dans le cou)
- 21 août : début d'incendie sur le pont suspendu de Kerentrech causé par l'imprudence d'un fumeur mais rapidement maitrisé par des ouvriers se trouvant à proximité du pont
- 27 août : mise à l'eau depuis une cale du chantier de Caudan de la corvette à vapeur de la force de 300 chevaux, La Trisiphonne, mise en chantier dans les ateliers du port de Lorient
- 6 septembre : vote d'un crédit de 500 000 francs pour des travaux de nivellement et d'établissement d'une conduite d'eau pour amener à Lorient les eaux du ruisseau qui alimentaient l'étang du Gaillec pour obtenir la quantité d'eau suffisante pour l'arrosage des rues
- 10 septembre : une foule immense s'est réunie au Polygone pour assister au tir de nuit qui termine comme chaque année les exercices de l'artillerie de marine
- 19 septembre : violent incendie au village de Kernével dans l'établissement des Conserveries alimentaires de messieurs Ouizille fils et Gillet, le feu avait été éteint mais a repris détruisant une maison mais les bâtiments de l'entreprise ont été préservés
- 23 octobre : création sur décision du directeur général des Postes d'un service de dépêches à trois fois par jour entre Lorient et Port-Louis et vice versa
- 1er novembre : mise en place d'un service de dépêches entre Lorient et Paris passant par Nantes assuré par les Messageries Caillard dont les grandes voitures arriveront à Lorient tous les jours à 11 heures du soir

1852

- 9 février : le conseil rappelle l'interdiction du galop des chevaux dans les rues, les promenades et autres parties de la voie publique
- 17 février : nomination d'une commission pour étudier le bénéfice pour la ville de Lorient de la construction du pont du Bonhomme sur le Blavet et valider la participation de la ville estimée à 6000 francs
- 23 février : carnaval de Lorient organisé dans les salons de la sous-préfecture à l'invitation du sous-préfet
- 24 février : un cortège de cavaliers aux costumes variés, de voitures chargées de danseurs défile dans la ville parmi une foule nombreuse pour faire une quête au bénéfice des indigents ce qui a rapporté 1300 francs, journée clôturée par un bal dans la salle de spectacle
- 24 mars : l'administration du Génie militaire autorise l'élévation du mur de la fontaine située au pied des fortifications, près de l'étang du Faouëdic, pour la protéger des grandes marées et la construction à la suite d'un lavoir public
- 26 mars : décret applicable à Lorient obligeant les propriétaires à gratter, repeindre ou badigeonner au moins une fois tous les dix ans les façades des maisons
- 31 mars : Adolphe Rondeaux et l’avocat du barreau de Lorient et rédacteur à la Chronique de Jersey, Rattier, proscrits, s'exilent à Jersey
- 12 mai : le conseil municipal constate l'insuffisance du local actuel de l'école communale de Kerentrech en raison du nombre croissant des élèves et propose le local de monsieur Kern pour accueillir l'école
- 12 mai : projet de construire un nouveau bâtiment pour l'école des filles en raison du mauvais état du bâtiment actuel
- 6 juillet : le conseil demande au président de la République et au ministre de l'Instruction Publique l'autorisation d'ériger le collège de Lorient en lycée de 2e classe
- 19 août : vote d'un crédit de 5 000 francs pour l'étude de l'embranchement du chemin de fer de Napoléonville à Lorient
- 14 septembre : mise à l'eau du Jean Bart construit à l'arsenal de Lorient
- 8 novembre : nomination d'une commission pour étudier l'intérêt de la pose de caniveaux et la réalisation préalable de trottoirs dans certaines rues
- 4 décembre : vote d'un crédit de 1500 francs pour l'installation d'une estrade et d'illuminations pour la proclamation de l'Empire et distribuer du pain et de la viande aux indigents
- 24 décembre : décision du conseil d'établir des trottoirs dans certaines rues de la ville et établissement de la liste des rues qui seront pourvues de trottoirs, le tiers de la dépense sera supportée par les propriétaires
- La Marine réemploie le Lazaret de l'île Saint-Michel comme poudrière, salle d’apprêté, ateliers d’artifices et surtout magasins de stockage pour les munitions, sous la surveillance d’un officier, cela jusqu'en 1918
- Fin des travaux d'aménagement du parc à bois de Keronou
- Fin des travaux d'aménagement du parc à bois Saint-Isidore qui comptera jusqu'à 5000 pieux

1853

- 10 février : accord du conseil pour la construction d'un aqueduc qui partira de la porte de Ploemeur, longera les quais pour aboutir en aval du pont Tournant, cet aqueduc est destiné à recevoir sur son passage les immondices de la caserne, l'abattoir et des rues sur le versant sud de la ville, accord sous réserve que la dépense soit partagée avec les Ponts et Chaussées
- 10 février : décision du conseil de restituer aux rues et places les noms qu'elles portaient sous l'Empire
- 13 février : ouverture d'un bureau télégraphique d'état, il sera réuni au bureau de poste le 11 juillet 1881
- 9 avril : cession à la ville par le curé de Lorient, Charil, de l'établissement des écoles chrétiennes pour la somme de 15 000 francs, l'établissement continuera d'être affecté à l'oeuvre des Frères, 15 000 francs seront demandés par la Ville au Gouvernement pour soutenir cette acquisition
- 6 mai : la municipalité demande à l'État une subvention afin de finir les travaux de l'église de Kerentrech
- 19 mai : vote d'un budget de 170 415 francs pour les dépenses de la transformation du collège en lycée et approbation des plans et devis pour les constructions à édifier pour en faire un établissement réputé notamment pour l'enseignement des mathématiques spéciales
- 13 juin : mise en service du bureau télégraphique rue de l'Hôpital
- 30 juin : organisation d'un banquet à l'occasion de la visite à Lorient de son excellence Théodore Ducos, ministre de la Marine et des Colonies
- 30 juin : le conseil accepte le projet des Ponts et Chaussées d'établir une communication entre la rade et le port de Commerce et que les habitants ne traversent plus le port militaire pour embarquer au petit ponton de la Marine
- 11 juillet : le Ministère de l'Instruction alloue à la Ville la somme de 15 000 francs pour l'acquisition de l'école des Frères
- 6 août : le Ministère de la Marine approuve le projet des Ponts et Chaussées d'établir un ponton d'embarquement avec tablier mobile en échange de l'abandon du droit de passage à travers l'Arsenal accordé aux habitants
- 13 septembre : installation dans le salon d'honneur du portrait de Napoléon 1er donné par le Gouvernement
- 29 décembre : le bal de charité en faveur du bureau de Bienfaisance est remplacé par une quête à domicile organisée par l'administration, les membres du Conseil et avec le concours des membres du clergé

1854

15 février  : mise à l'eau du troisième vaisseau Jean Bart, construit à Lorient de 1849 à 1852, il participe à la guerre de Crimée (1854) et à l'expédition du Mexique (1863-1864), navire d'application de l'École navale de 1864 à 1868, il est rebaptisé Donawerth avant d'être désarmé en 1869
- 29 mars : lancement du vaisseau de 100 à voiles le Duguay-Trouin

- 2 avril : en raison de l'exiguïté des tribunes de la chapelles du Port, les dames ne seront admises à assister à la messe que sur présentation d'une carte délivrée à la majorité générale
- 27 août : mise à l'eau au port de Lorient de la corvette d'Assas, qui deviendra par la suite l'Euphrate
- 10 septembre : inauguration de l'église de Kerentrech dite Notre-Dame de Bonne Nouvelle, l'église paroissiale Saint-Christophe reprend le statut de chapelle
- 23 septembre : approbation du conseil sur le projet de tracé des 2 lignes de chemins de fer reliant les principales villes de Bretagne avec Paris et le reste de la France
- 6 décembre : mise à l'eau du Loire, rebaptisé Le Prince Jérôme, navire de transport mixte de type trois-mâts à hélice et à voiles avec une coque en bois

1855

- 17 janvier : vote d'un crédit de 3000 francs pour l'établissement de trottoirs à Kerentrech dans la partie de la route imériale n°24 comprise entre le cours de Chazelles et le pont Saint-Christophe
- 17 janvier : ouverture d'ateliers de travaux pour venir en aide aux journaliers et aux nécessiteux sans travail pendant la saison d'hiver
- 3 février : décision de créer un dispensaire pour lutter contre les affections syphilitiques et soigner les malades dans un local mis à disposition par l'hospice où sont gardés les aliénés
- 3 février : vote d'une subvention de 1500 francs à la Compagnie générale des Paquebots pour le rétablissement d'un service de liaison maritime en bateau à vapeur entre Port-Louis et Lorient
16 février : naufrage de la frégate La Sémillante dans les bouches de Bonifacio en Corse, elle avait été construite à partir de 1827 sur les chantiers lorientais et a été lancée le 6 février 1841
- 3 mars : vote d'un crédit de 77 500 francs pour l'acquisition des terrains Maujouan et Laporte nécessaires à l'agrandissement du collège et l'installation de l'infirmerie du collège dans la propriété Maujouan
- 16 mars : décès à Nantes du sculpteur lorientais Edouard-Etienne Suc
-
20 mars : messe donnée à l’église Saint Louis à la mémoire du commandant Jugant et de l’équipage de la Sémillante construite à l'arsenal de Lorient, aucun survivant sur les 293 hommes d'équipage et les 500 militaires
- 11 mai : établissement d'un  réfectoire dans la salle d'asile pour un budget de 2 100 francs
- 14 juin : convention signée entre l'État et la compagnie du chemin de fer d'Orléans donnant concession à cette compagnie pour l'établissement d'un chemin de fer de Nantes à Châteaulin avec un passage par Lorient
- 20 juin :  décret impérial fixant les délais imposés pour l'exécution des sections ferroviaires de Savenay à Lorient (5 ans) et de Lorient à Quimper (8 ans)
- 10 août : le conseil vote la mise en place d'une taxe de 5 francs sur tous les chiens
- 14 septembre : installation de 2 boîtes de secours pour les noyés, l'une au port de Commerce, l'autre à Kerentrech à l'école communale des garçons près du pont
- 6 novembre : projet d'établir une clôture sur une partie de la rue de l'Enclos du Port qui longe les bâtiments du Collège formant le chemin de ronde autour des murs d'enceinte de l'arsenal
- 26 novembre : installation du commissaire central de police de Lorient dans un bureau contigu au bureau de police actuel
- 20 décembre : établissement d'un aqueduc débouchant au-dessus du bassin à flot
- 20 décembre : arrêté municipal obligeant les propriétaires de maison à faire poser des gouttières

1856

- Février : ouverture de la première crèche à Lorient avec fourniture gratuite de bouillon, lait et pain et renouvellement du linge
- 13 février : projet de construction déposé par monsieur Maurice pour réunir dans un seul bâtiment la salle d'Asile de Merville, le dépôt des pompes à incendie et le logement du Garde de Police affecté à la surveillance de cette partie de l'extra-muros
31 mars : création de la halle du marché au poisson
- 9 mai : décision du conseil d'inscrire le nom d'Hippolyte Bisson sur le socle de la colonne érigée à sa mémoire
- 31 mai : don à la ville par testament d'Augustin Thierry, historien décédé le 22 mai, de 2 portraits, l'un de l'amiral Pierre Marie Julien de Querangal, l'autre de Jean-Jacques Le Cointe, premier maire constitutionnel de Lorient
- 5 août : création du corps spécialisé des fusiliers marins à Lorient auquel étaient confiées les fonctions de capitaine et sergent d'armes des bâtiments de la Flotte, ainsi que l'instruction et l'encadrement des corps de débarquement
- 12 juillet : projet de création d'un dépôt de mendicité, nécessite l'approbation de l'administration départementale
- 30 août : concert à la salle de la mairie du violoniste sicilien Silvestro Nicosia
- 1er octobre : adjudication d'un nouveau bassin de radoub à établir au port de Lorient, les travaux devant être achevés pour le 31 décembre 1860
- 31 octobre : incendie des bâtiments de l'atelier des grandes forges et de l'ajustage dans l'arsenal maritime près du bassin n°2, 4 hommes meurent dans cet incendie dont 2 ouvriers de la 4e compagnie d'artillerie de marine et 2 marins
- 2 novembre : funérailles des quatre artilleurs (Etienne France, Louis Limon, Le Carvessec, Le Coroller) de la 4e compagnie d'ouvriers décédés dans l'incendie de l'arsenal (chute de la cheminée des grandes forges)
- 3 novembre : approbation de la mesure qui introduit à Lorient le système de vente du poisson à la criée et autorisation de construire un bureau à la halle pour le facteur (placier) de la vente
- 31 décembre : recensement de la population lorientaise 24 240 habitants
- Fondation par des religieuses de la maison d'éducation La Retraite pour jeunes filles rue Colbert
- Programme d'extension du parc de Keronou vers Kerguillé

1857

- 14 janvier : acceptation du cahier des charges par le préfet du Morbihan pour la construction d'une nouvelle école sur la section de Keryado
- 5 février : situation fâcheuse de l'hospice de Lorient qui obligent à  des  réductions du personnel destiné à l'accueil des enfants trouvés
- 6 février : ordres données aux commissaires de police d'empêcher les blanchisseuses de faire sécher le linge en utilisant les cordes des arbres bordant les promenades des quais
- 27 février : ses dames de la Retraite renoncent au projet d'établir leur institution dans l'extra-muros sur le terrain de l'ancien cimetière de Kerentrech 
- 27 février : la Ville autorisée à vendre 1 des 2 chaloupes remises à la commune par la Compagnie des Paquebots à vapeur de la Loire et du Morbihan
- 10 mars : armement de l'aviso à vapeur l'Ardent commandé par le capitaine de frégate Cloué et destiné à Terre Neuve
- 16 mars : bornage du plan spécial de circonscription du terrain militaire formant la zone de fortifications par le chef du Génie et l'ingénieur des Ponts et Chaussées en présence du maire et des propriétaires concernés
- 31 mars : la situation financière de l'hospice nécessite le renvoi des enfants trouvés d'origine qui ont atteint 21 ans et qui sont en bonne santé pour travailler
- 26 avril : établissement place de la Plaine de l'entreprise de menuiserie de M. Granger équipée d'une machine et d'une chaudière à vapeur de la force d'un cheval et de 4 atmosphères pour mouvoir l'outillage des ateliers
- 10 mai : loterie et bazar organisés par la Maison de la Providence dans une salle de la mairie
- 15 mai : ouverture des Bains Goubet à la Perrière en face de la caserne de la Douane
- 24 mai : arrivée à Lorient sur le yacht impérial la Reine Hortense du Grand Duc Constantin Romanov de Russie, il visite l'arsenal et les chantiers de Caudan
- 9 novembre : nécessité d'éclairer la porte de l'Arsenal par où sortent les ouvriers travaillant la nuit au bassin du port militaire
- 9 novembre : avis favorable du conseil municipal sur la demande du conseil de Fabrique de Kerentrech d'ériger la Succursale de Saint-Christophe en cure de deuxième classe 
- 28 décembre : le maire fait afficher dans le salon d'honneur de l'hôtel de ville un poème d'Emile Pégaud à la mémoire de Bisson dont le monument vient d'être érigé
- 28 décembre : établissement d'un garde-champêtre dans l'extra-muros de Lorient à Merville
- Chaire et clocher de l'église Notre-Dame de Bonne Nouvelle
- École Sainte-Anne tenue par les Sœurs de la Charité de Saint-Louis
- Un poteau à Merville indique les limites de commune entre Ploemeur et Lorient

1858

- 10 février : le conseil émet le voeu que le gouvernement fasse hâter l'exécution des travaux de la voie ferrée projetée entre Nantes et Châteaulin afin qu'ils soient achevés dans les délais prévus par le décret de concession
- 3 mai : décès à Montpellier du poète lorientais Auguste Brizeux
- 11 mai : projet d'installer dans le salon d'honneur de l'hôtel de ville un buste d'Audren de Kerdrel, à la mémoire de l'ancien maire de la ville
- 11 mai : projet d'établir dans la ville des urinoirs publics dès que le problème de l'adjudication des vidanges sera réglé
- 11 mai : le conseil municipal demande à sa majesté l'Empereur de venir visiter la ville de Lorient lors de son passage en Bretagne et vote un crédit de 50 000 francs pour faire face aux dépenses de la réception des majestés impériales
- 11 mai : projet d'annexer à l'école des jeunes filles de l'hospice une nouvelle salle qui permettrait d'augmenter de 80 à 90 le nombre d'élèves accueillis
- 11 mai : concession gratuite d'un terrain dans le cimetière de Carnel pour l'érection d'un monument funéraire  à la mémoire du poète Auguste Brizeux
- 14 mai : mise dans le bassin de la frégate à hélice La Dryade
- 7 juin : nouveau tracé du chemin de Lorient à Larmor et classement comme chemin d'intérêt commun
- 6 juillet : projet de porter à 60 000 francs le crédit voté pour les frais de réception de l'empereur Napoléon et de l'impératrice Eugénie et de leur offrir un bal
- 13 août : arrivée vers 16 heures de à Lorient de Napoléon III et de l'impératrice Eugénie accueillis par le préfet du Morbihan, le sous-préfet et le député-maire de Lorient
- 14 août : l’empereur visite la ville et arrive vers 10 heures sur la place d'Armes pour une revue des troupes, visite l’arsenal, il assiste à une démonstration des nouveaux canons « rayés », le navire Calvados est lancé devant le couple impérial
- 28 août : autorisation de vendre les bois et fers provenant de la salle de bal établie sur la place Napoléon en l'honneur de l'empereur et de l'impératrice
- 28 août : proposition de la Compagnie des Paquebots fluviaux et maritimes pour le rétablissement d'un service d'un bateau à vapeur entre Lorient et Port-Louis
- 18 septembre : proposition de cession des bâtiments de l'hospice civil pour y établir un hôpital maritime
- 26 octobre : le conseil approuve le projet d'employer 2 agents de police supplémentaires en raison de la suppression du commissariat central
- 4 novembre : mise à l'eau de la frégate à hélice L'Entreprenante construite sur les chantiers de Caudan 
- 13 novembre : projet d'installation d'une horloge sur l'église de Kerentrech ajourné et vote d'un crédit pour remplacer le cadran de l'horloge de l'église Saint-Louis par un cadran éclairé la nuit

1859

- 14 janvier : le conseil adopte les conditions d'établissement d'un service permanent entre Lorient et Port-Louis par la Compagnie générale des paquebots à vapeur fluviaux et maritimes et vote l'octroi d'une subvention annuelle de 1500 francs
- 31 janvier : projet d'agrandissement de l'église paroissiale de Saint-Louis
- 14 février : la construction d'un hôpital maritime dans l'Arsenal de Lorient est définitivement arrêtée et abandon du projet de cession de terrains de l'hospice civil 
- 14 février : le conseil municipal remercie monsieur Gouzien pour le cours de chant gratuit qu'il a créé à Lorient
- 23 avril : le conseil vote l'autorisation donnée à l'hospice de poursuivre des débiteurs de rentes dues à l'établissement
- 24 mai : le préfet maritime de Lorient, le comte Louis de Gueydon, ordonne l'installation d'une ambulance provisoire dans l'ancien hôpital maritime à Port-Louis en raison de l'encombrement de l'hospice civil
- 29 juin : nomination d'une commission de 3 membres pour étudier le rapport de l'ingénieur en Chef Plassiard sur les concessions d'eaux à domicile et l'installation de borne-fontaine
- 6 août : absence d'un chemin de communication directe entre les 2 parties de la commune extra-muros et impossible d'en faire le tracé tant que le tracé du chemin de fer et des voies ferrées n'est pas définitif
- 15 août : mise à l'eau de l'aviso à roues le Casablanca
- 20 août : adoption par le conseil du projet de distribution des eaux de la ville qui prévoit 2 bornes de puisage, l'une rue Neuve de la Comédie, l'autre rue de l'Hôpital près du tribunal civil
- 31 août : la Ville est invitée par le recteur de l'académie à renouveler sa demande d'ériger le collège en lycée impérial auprès du Gouvernement
- 12 septembre : le conseil approuve le rapport de la commission chargée d'examiner le souhaite de la ville de voir érigé le collège en lycée impérial 
- 12 octobre : arrivée du 43e Régiment de Ligne revenant d'Italie pour tenir garnison à Lorient
- 22 octobre : le conseil approuve le projet et le devis estimatif de 5 600 francs pour la construction de 2 aqueducs l'un rue Molière, l'autre rue Racine permettant de rendre salubres ces 2 rues longeant le théâtre
- 7 novembre : le conseil vote les formalités à remplir pour la conversion du Collège en Lycée à savoir l'acquisition des terrains et immeubles à annexer au collège et la réduction de la largeur du chemin de ronde de la Marine et  des rues de l'Enclos du Port et de la Corderie qui longent le collège
- 7 novembre : projet d'égoût à établir rue Française pour le déversement dans l'aqueduc principal des eaux provenant des rues de la Comédie, du Port, du Finistère et des Fontaines