1800 - 1819

1800

- 8 janvier : autorisation des citoyens de la commune en possession d'édifices appartenant auparavant au culte de continuer à les utiliser librement sous la surveillance des autorités communales
- 6 février : la commune de Lorient n'est plus considérée en dehors de la Constitution par arrêté du général Brun mais reste en état de siège suite aux évènements de la Révolution
- 27 avril : création de la préfecture maritime de Lorient , siège d'un 4e arrondissement chargée de la direction des services de l'arsenal et de la sûreté des ports, de la protection des côtes, de l'inspection de la rade, et des bâtiments qui y sont mouillés
- 2 mai : dernière séance de l'administration municipale avant sa cessation de fonction notifiée par le préfet du Morbihan qui demande à l'administration de poursuivre ses fonctions jusqu'à son remplacement
- 24 juin : les soeurs de la Sagesse sont rappelées à l'hôpital hospice
- 20 juillet : Jean-Claude Redon de Beaupréau, nommé premier préfet maritime de Lorient
- 19 septembre : fort coup de vent qui enlève les voiles et presque tous les verrous d'ailes d'un des moulins de la montagne du Faouëdic
- 13 novembre : levée de l'état de siège de Lorient et reprise de l'exercice constitutionnelle par les autorités civiles
- 31 décembre : recensement de la population lorientaise 22 677 habitants
- Arrivée au port de Lorient des deux corvettes le Géographe et le Naturaliste avec leur cargaison de plus de cent mille échantillons de minéraux, plantes et animaux dont des méduses et un ornithorynque et des portraits d'aborigènes
      

1801

- 21-26 janvier : Dominique Prouleau, seul administrateur restant pour la commune (maire provisoire)
- 26 janvier : Jean-Jacques Trentinian nommé maire de Lorient par le préfet
- 5 février : séance du tribunal de commerce dans la salle basse de la maison commune et demande d'un local convenable pour les juges de Paix
- 6 février : le Maire demande au ministre de l'Intérieur la suppression du Commissariat général de Police
- 7 février : adoption du projet d'établissement de latrines publiques pour éviter que les habitants jettent leurs immondices dans les rues et places de la ville
- 15 février : établissement de soupes économiques gérées par la commission de Bienfaisance
- 18 février : rétablissement de l'horloge publique et établissement d'un moulin à vent sur le terrain cavalier de l'Hôpital (terrain attenant aux fortifications)
- 4 avril : présentation de la liste électorale, 3 750 électeurs
- 22 juin : arrêté portant établissement d'une Bourse du commerce dans la ville de Lorient
- 26 août : mise en place du règlement du bureau de pesage, mesurage et jaugeage public

1802

- 19 février : établissement de bancs sur la place de la Réunion et de barrières pour empêcher les chevaux et les charrettes d'y entrer
- 29 juin : naissance à Lorient rue de la Petite Porte du sculpteur Etienne-Nicolas-Edouard Suc
- 30 juillet : arrêté qui accorde à la ville de Lorient un entrepôt réel de marchandises et denrées étrangères et coloniales
- 27 août : Reigner nommé Maire par intérim
- 27 août : établissement d'une école primaire dans l'aile nord de la maison commune avec quatre Frères de la Charité chrétienne dont un donneur de leçons de mathématiques et d'hydrographie
- 1er septembre : projet d'établissement d'une fontaine près de l'hospice rue des Vases pour pomper de l'eau dans l'Enclos du port

1803

- 11 février : 556 forçats recensés à la Chiourme (bagne)
- 18 février : rétablissement des pompes à incendie et établissement d'une compagnie de pompiers de 16 hommes et un chef des pompiers
- 5 mai : le conseil municipal demande le rattachement du faubourg de Merville (Ploemeur) tel qu'il était solennellement déterminé en 1741
- 12 septembre : naissance du poète Auguste Jules Pélage Brizeux
- 26 novembre : l'ancienne fonderie de l'arsenal détruite par un incendie
- 23 décembre : effondrement d'une partie du château de Tréfaven suite à une violente tempête de sud-ouest qui dure 3 jours
- Début des travaux du bassin de radoub

1804

- 3 septembre : mise à l'eau de la corvette la Diligente
- 17 septembre : crédit de 25 000 francs alloué pour l'agrandissement du bagne (capacité portée à 950 forçats)

- 10 octobre : décision de prolonger la rue de la Comédie jusqu'à la salle de spectacle, cette rue n'allant auparavant que des remparts à la rue Française (longueur de la rue portée à 300 mètres)
- 10 octobre : décision du conseil municipal d'ouvrir la première école laïque gratuite de la ville au premier étage d'un bâtiment donnant sur la cour de l'hôtel de ville pour permettre aux enfants les plus démunis d'avoir accès à l'instruction
- 29 octobre : vote d'un budget de 300 francs, somme qui sera utilisée par le maire pour participer au trousseau de la mariée et acheter un bouquet civique à l'occasion du couronnement de l'Empereur Napoléon Bonaparte et de son mariage avec Joséphine
- 31 décembre : recensement de la population lorientaise 19 922 habitants
autorisation des concessions temporaires et perpétuelles au cimetière de Carnel

1805

- 11 février : décision de procéder à la reconstruction des quais
- 26 février : affermage à Nicolas Hunsec du bac de Kermélo pour assurer le passage du village de Larmor à Lorient
- 1er avril : mise en place d'une compagnie de garde-côtes
- 11 novembre : le ministre Decrès décide la suppression des hôpitaux maritimes de Lorient et de Port-Louis
- Expropriation de la veuve du propriétaire des chantiers Arnous du château de Tréfaven qui devient propriété de l'Empereur qui l'affecte à la Marine Impériale

1806

- Janvier : tous les malades sont traités à l'hospice civil de Lorient suite à la suppression des hôpitaux maritimes de Lorient et de Port-Louis, l'Hôtel-Dieu devient mixte mais continue de recevoir les enfants abandonnés
27 mars : agrandissement du bagne qui peut accueillir 1070 forçats
- 2 mai : incendie à la Corderie où une grande quantité de chanvre brûle dans le magasin à chanvre et à goudron situé au nord de la petite porte
- 28 octobre : révolte au bagne, le meneur, Badran, est condamné à mort
20 novembre : les sémaphores entrent en service dans le 3ème arrondissement maritime de Lorient

1807

- 2 janvier : création des régiments d'ouvriers militaires de la Marine dont une compagnie sera affectée à Lorient
- 30 septembre : décret impérial portant création de la Chambre de Commerce de Lorient qui s'installe dans la Mairie dans la salle de l'ancienne juridiction consulaire
- 18 octobre : naissance de Michel Bouquet, peintre-céramiste
- 5 décembre : le préfet maritime de Lorient, le vice-amiral Thevenard, décide par une dépêche que l'hôpital maritime de Port-Louis, mis en vente par les Domaines sera conservé par le ministère de la Marine

1808

- 12 mai : projet de construction d'un pont en pierre et de la levée d'un barrage au passage Saint-Christophe, établissement de devis et de plans par l'ingénieur en chef des travaux maritimes Leclerc-La-Bouvée
- 1er juin : le préfet maritime de l'arrondissement de Lorient prévient le Maire Trentinian de la visite prochaine de l'Empereur Napoléon
- 14 août : le conseil municipal est averti de l'annulation de la venue de l'Empereur qui repart pour Paris
en raison des menaces liées à la guerre en Espagne, il ne viendra jamais à Lorient
- 28 septembre : les bagnards Véry et Moitel sont exécutés dans la cour du bagne pour avoir tué un garde-chiourme à coups de hache
- 31 décembre : recensement de la population lorientaise 17 837 habitants

1809

- Janvier : création par M. Fauveau (ingénieur des constructions navales) d'une école de dessin et de sculpture à l’arsenal pour orner la proue des vaisseaux
- 1er mars : recensement de la population, 14 939 habitants à Lorient et 3 187 dans les villages environnants
- 15 avril : décision de reprendre les travaux de reconstruction de l'église, la ville prendra en charge une partie des dépenses (vote d'un crédit de 20 000 francs sur le budget de 1810)
- 15 mai : le conseil municipal demande à l'Empereur l'autorisation d'afficher son portrait dans la salle d'honneur de l'hôtel de ville (coût de l'achat du portrait : 3 000 francs)
- 9 septembre : Ouverture de la rue Du Couëdic et prolongement de la rue de la Comédie jusqu'aux remparts

1810

- 22 avril : mariage de la Rosière (mariage parrainé par l'Empereur à l'occasion du sien) à Lorient entre Nicolas Got, aide-canonnier au 4e régiment d'artillerie 24 ans, et Marie-Jeanne Le Feuvre, 26 ans
- 16 juin : lancement du brick le Vigilant près de la machine à mâter
- 20 septembre : Louis Le Lange, forçat de 31 ans, est condamné à être exécuté dans la cour du bagne pour l'assassinat de Gérard Prud'homme et rébellion envers ses supérieurs (exécution de la sentence le 22 septembre)
- 16 octobre : attribution du marché pour la construction du pont écluse de Saint-Christophe à monsieur Poterel de Pontivy
- 3 décembre : démarrage des travaux de construction du pont écluse de Saint-Christophe
- 8 décembre : construction d'un bâtiment à l'hospice civil de Lorient pour les vieillards et les femmes, travaux encadrés par 22 religieuses
- 9 décembre : approbation des devis et plans des travaux de reconstruction de l'église Saint-Louis qui s'achèveront vers 1820

1811

- 7 mars : le forçat Pierre Guitton, qui a tué deux gardes-chiourmes dans la nuit du 26 au 27 février, est exécuté
- 25 avril : adjudication des travaux de construction de l'église Saint-Louis pour la somme maximum de 373 246 francs (sans le presbytère)
- 9 mai : Témoignage de reconnaissance de la Ville de Lorient à Monsieur Leclerc-La- Bouvée, ingénieur en Chef des ponts et chaussées, chargé des travaux maritimes, de l'exécution du pont de Saint-Christophe, de l'église paroissiale et des quais de la ville
- 28 novembre : approbation en principe par le conseil municipal qu'un terrain soit réservé pour un abattoir sur le cours des Quais
- 30 novembre : lancement du vaisseau de classe Tonnant de 80 canons le Diadème (transformé en ponton en 1856 et démoli en 1868)

1812


- Bureau de poste transféré de la place Dauphine (actuelle place Alsace-Lorraine) au 76 rue du Port en face de l'église de la Congrégation, il sert de relais pour les diligences

1813

- 17 juillet : décision de construire deux latrines publiques près des promenades publiques des quais selon les plans de Lassault, architecte voyer de la ville
- 26 décembre : décret réglementant la profession de boulanger dans la ville de Lorient

1814

- 17 décembre : le conseil municipal demande que la ville de Lorient soit érigée au rang des bonnes villes par égard à son grand port du Royaume et qu'elle est la ville la plus grande, la plus populaire et la plus commerçante du département, le maire sera appelé à assister au couronnement du souverain
- 27 décembre : naissance à Lorient du philosophe et homme d'état français François-Jules Suisse dit Jules Simon
- Hôpital spécial installé dans le bagne pour les forçats
- Le comte d'Augier est nommé préfet maritime à Lorient
- Armement de la frégate l'Atalante, des vaisseaux le Diadème et le Magnifique commandé par Ducrest de Villeneuve

1815

- 11 février : application des ordonnances royales des 26 septembre et 26 décembre 1814 rétablissant les armoiries des villes, communes et corporations de France
- 24 juin : Lorient mise en état de siège et nécessité de former un grenier à grains et à farine
- 8 novembre : ordonnance royale rétablissant les anciennes armoiries de la ville de Lorient accordées le 20 mai 1744
- 9 novembre : ordonnance royale de Louis XVIII supprimant la préfecture maritime
- 15 décembre : ordonnance royale réorganisant le corps de la Marine avec 12 contre-amiraux, 35 capitaines de vaisseau

1816

- 21 février : rétablissement de l'artillerie de marine par ordonnance royale
- 30 mars : projet d'établissement d'un second commissaire de police à Lorient
- 8 juillet : départ du brick Argus pour le Sénégal qui recueille au cours de sa traversée les 15 survivants sur 149 du radeau de la Méduse
- 15 octobre : naissance de l'ingénieur militaire du génie maritime et homme politique français Stanislas-Charles-Henri-Laurent Dupuy de Lôme au château de Soye à Ploemeur près de Lorient
- 9 novembre : décision de maintenir le passage du bateau de Sainte-Catherine bien qu'il soit peu fréquenté


1817

- 12 avril : installation d'une brigade de gendarmerie au faubourg de Kerentrech pour le maintien de l'ordre et de la tranquillité lorsque les portes de la ville sont fermées de 7 heures du soir à dix heures du matin
- 5 juillet :  projet d'établissement d'une école d'enseignement mutuel (méthode lancastrienne) suite à la donation de monsieur Le Roux, école qui serait construite sur le terrain de l'ancien cimetière de la ville restitué par la Direction de l'Artillerie de la Guerre
- 4 septembre
: le directeur des Ponts et Chaussées avertit le préfet qu'il faut renoncer à la construction d'un pont écluse au passage Saint-Christophe (travaux arrêtés à la fin 1816) et construire un pont en charpente qui limiterait les risques d'envasement du port militaire
- 29 novembre : projet de Lazaret à établir sur l'île Saint-Michel et consultation des médecins de la ville pour donner leur avis sur ce projet
- 17 décembre : présentation au ministre de l'intérieur du projet de maison de détention à Kervérot située entre les rues du Couëdic et de Clisson

- Construction de la cale couverte de l'arsenal maritime soutenue par 16 colonnes en granit reliées entre elles par des arcades profondes en tiers-point, elle est remaniée en 1820 puis convertie en atelier de métallurgie

1818

- 9 février : restitution demandée par la commune au ministère de la Guerre du terrain occupé proche de l'ancien cimetière et servant de Parc du Génie
- Construction à Lorient du premier vapeur à aube de la Marine, l'Africain

1819

- 1er mars : décision d'affecter les recettes du péage de l'actuel bac de Saint-Christophe pour rembourser les dépenses prévues pour la construction d'un nouveau pont charpente en bois
- 28 juillet : ordonnance royale autorisant la construction du pont en charpente à Saint-Christophe au-dessus de la rivière du Scorff
- 8 avril : adjudication des droits de péage pour la passage du pont Saint-Christophe
- 26 août : lancement de la frégate de 40 canons, Duchesse du Berry, commandée par la capitaine de vaisseau Drouault, pour se rendre à Cayenne puis à la Martinique
- 9 septembre : le passage par le pont Saint-Christophe inachevé est ouvert au public
- 15 novembre : l'école primaire gratuite remplacée par l'école gratuite d'enseignement mutuel
- 15 novembre : le conseil municipal refuse que la passage du Blanc, abandonné depuis la fermeture de la ferme des Passagers, soit rattaché à Lorient
- 15 novembre : décision d'établir un collège communal à Lorient pour permettre aux enfants des familles lorientaises d'avoir accès à l'éducation sans devoir déménager, le local pouvant recevoir 120 élèves sera fourni par le directeur de l'établissement à ses frais
- 15 novembre : le conseil municipal décide de donner le nom du Comte de Chazelles à la promenade de Kerentrech, qui s'étend du Grand Chemin de Quimperlé jusqu'à la porte d'Hennebont, pour exprimer toute la gratitude des Lorientais au préfet du Morbihan
- 25 novembre : suppression des corps de garde Merville et Kerentrech et résiliation des baux de location aux propriétaires des fermes
- Creusement par les bagnards du port, d'une fosse aux mâts fermées par une écluse, à l'anse de Caudan, actuelle forme de construction navale