Rue Agnès de la Barre de Nanteuil

Rue située dans le quartier de Kervénanec à l'angle de la rue de Kerléro.

Née le 17 septembre 1922 à Neuilly sur Seine, Agnès de la Barre de Nanteuil, patriote ardente qui habite Theix, entre dans un réseau de renseignements au service de la France Libre en 1940. En février 1944, elle devient agent de liaison entre le capitaine de frégate Paul Chenailler, commandant l’Armée Secrète du Morbihan et le général Audibert, chef de la résistance de l’Ouest (Bretagne et Loire inférieure). Le 14 mars 1944, Agnès de la Barre de Nanteuil est arrêtée à son domicile par les services de sécurité allemands. Conduite vers les camps d’extermination, son train est attaqué par l’aviation alliée le 6 août 1944. Blessée, elle est transportée vers l’Allemagne dans un wagon à bestiaux. Elle meurt en gare de Paray Le Monial le 13 août 1944.

Appellation adoptée par délibération du Conseil municipal du 13 octobre 2011.