L'art, vecteur de mémoire

Projet mémoire de la classe 1ASSP2 du Lycée Marie Le Franc

Durant deux années scolaires, les élèves de la classe 1ASSP2 du Lycée Marie Le Franc ont travaillé sur le projet : l'art comme vecteur de la mémoire.
Ce projet a conduit à mener plusieurs actions, dont celle de la transmission de la mémoire sur la Seconde Guerre mondiale au travers des arts.

N'oublie pas, nouvelle écrite par Gwénaëlle Lucas 
et dessins d'Océane Auffret
N'oublie pas, nouvelle écrite par Gwénaëlle Lucas
N'oublie pas, nouvelle écrite par Gwénaëlle Lucas 
et dessins d'Océane Auffret
et dessins d'Océane Auffret

La classe entière a travaillé sur un spectacle d'art vivant, danse / théâtre, créé le 5 mai 2015 au lycée et certains élèves se sont impliqués dans d'autres arts.

Gwenaëlle Lucas a écrit le texte à partir d’une méthode d’écriture longue; ce texte a pris forme lentement, comme pour toute création, il a mûri. Il a voulu répondre au sujet du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2015 : La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l'univers concentrationnaire.

Le travail d’Océane Auffret est venu en complément, elle a travaillé à partir des images d’archives et de celles de son cours d’Histoire. Elle s’est ensuite approprié le texte de sa camarade pour évoquer à sa façon, au crayon de bois sur feuille blanche, le thème du concours. Ses dessins complètent harmonieusement le travail de sa camarade.

Le travail de l'année a également été présenté au travers du concours de la mémoire et du civisme auquel a participé Camille Jégousse. Ce concours valorise le meilleur compte-rendu de visite d'un lieu de mémoire; il est organisé par la Fédération nationale André Maginot, fédération des associations des anciens combattants et victimes de guerre : télécharger le compte-rendu.

Après avoir rencontré des Résistants en Bretagne, des Déportés à Paris et visité des camps de la mort en Pologne, les élèves se devinent :  « Passeurs de mémoire(s) ».