Marine nationale

Autour du fait d'armes des fusiliers marins à Dixmude et commémoration de l'action de l'amiral Ronarch

La bataille de Dixmude, du 16 octobre au 10 novembre 1914, qui a permis de stopper l'avancée des troupes allemandes vers la mer, est la bataille terrestre fondatrice de l'histoire moderne des fusiliers marins. Sous les ordres de l'amiral Ronarch, natif de Quimper, les 6500 héros de cette bataille, dont près de la moitié tombera en tenant leurs lignes face à 45 000 Allemands, étaient de très jeunes inscrits maritimes de toute la côte allant de Cherbourg à La Rochelle encadrés par des fusiliers marins basés dans le Pays de Lorient.

La Force des fusiliers marins et commandos, héritière de cette tradition, et plus largement la marine nationale à laquelle cette force appartient, se devait donc de commémorer cette bataille. Elle le fera à la fois dans le Morbihan, siège de la base principale des fusiliers marins et commandos, dans le Finistère, patrie de l'amiral Ronarc'h et également en Belgique, à Dixmude sur le lieu même des combats.

Le fil rouge du déroulement de cette commémoration sera concrétisé par le transit du bâtiment de projection et de commandement " Dixmude " dont il est prévu qu'il fasse successivement escale à Lorient (6-7 oct - quai des paquebots) puis Zeebrugge (10 -15 oct) en Belgique pour revenir à Brest (17-19 oct - port de commerce). L'idée générale est de concentrer les commémorations dans le temps et l'espace en profitant de la présence et du soutien de ce navire prestigieux commandé actuellement par un fusilier marin.

Le projet "lorientais" implique les communes de Lanester, Lorient et Ploemeur de la communauté d'agglomérations. Il est orienté principalement sur la commémoration de la "bataille de Dixmude" mais évoque aussi l'amiral Ronarc'h, le commandant de la brigade de fusiliers marins.

Escale du BPC DIXMUDE

Escale Dixmude
Escale Dixmude

Escale du BPC DIXMUDE au port de commerce de Lorient du 6 au 8 octobre

Cette escale sera l'occasion d'ouvrir le navire à la visite de groupes constitués et à la population les 6 et 7 octobre. Le navire servira également de support pour la tenue des deux événements décrits ci-dessous : la conférence sur Dixmude et l'exposition de photos.

Exposition de photos d'époque à bord du bateau

Cette exposition est préparée par le lycée Amiral Ronarc'h de Brest et ses professeurs d'histoire à partir de 20 photos d'époque, inédites, prêtées par l'arrière-petite-fille de l'amiral Ronarc'h.

Cérémonie militaire le 7 octobre en matinée

Il s'agit d'une prise d'armes avec baptême d'un cours de jeunes marins en présence du drapeau des fusiliers marins sur l'esplanade de la cité de la voile. Cet événement à un fort impact symbolique. En effet, le premier drapeau des fusiliers marins a été cousu par les femmes du Grand Lorient, transportés par les soins du maire de Lorient à Dunkerque où il a été officiellement remis à l'Amiral Ronarc'h et ses fusiliers marins le 11 janvier 1915 par le président Poincaré.

Conférence itinérante sur la bataille de Dixmude et les fusiliers marins

Elle sera prononcée à Lorient le 6 octobre par René Estienne conservateur général du Service historique de la Défense et/ou Pascal Boisson, réserviste citoyen de la Marine Nationale à partir d'une étude scientifique basée sur des documents fournis par les archives historiques et des témoignages individuels sur la bataille. Elle développera quatre thèmes :

  • les faits de la bataille de Dixmude du 10 octobre au 10 novembre 
  • l'inscription des faits dans l'historiographie générale contemporaine de la guerre
  • les hommes
  • écrire Dixmude (recueil des articles de presse de l'époque)

Inauguration du musée des fusiliers marins à Lanester le 7 octobre après-midi

Il s'agit d'acter le déménagement de l'actuel musée de tradition de l'école des fusiliers marins vers un local plus approprié, à la fois plus vaste et mieux placé en périphérie de la Base où il pourra être, à terme, ouvert au public.

En conclusion, ce projet, concentré dans le temps à l'occasion d'une courte escale de deux jours, présente un moment symbolique fort pour les fusiliers marins et commandos et une cohérence d'ensemble pour cette force. Il a vocation à mettre en exergue les coopérations entre les militaires et les collectivités territoriales tant pendant la Grande Guerre que maintenant.

Tourné notamment vers les jeunes des lycées et des collèges qui y sont étroitement associés, au-delà des seules manifestations sur l'agglomération de Lorient, il a reçu l'appui de la Mission du Centenaire et du ministère de la Défense nationale. Après Lorient, les escales du BPC en Belgique puis à Brest donneront lieu à des manifestations similaires.