Rue François Le Guiner

Rue François Le Guiner

Plaque de la rue Le Guiner

François Le Guiner (1898-1917), né à Ploujean (29), est identifié à tort comme Lorientais par la municipalité. D'où peut-être le choix de donner son nom à une rue. A l'insu de ses parents, Le Guiner arrive au front à l'âge de 16 ans. Ne voulant pas être reconnu, ni arrêté il se rend à pied jusqu'à Rosporden et monte dans un train qui emmène des renforts destinés au 118e. Il s'avère être un brillant soldat et très apprécié. Il est tué au combat de Laffaux en 1917 à l'âge de 19 ans.
c.m. des 20 août 1947 et 11 juin 1949