Rue des Fusiliers Marins

Rue des fusiliers marins

Plaque de la rue des Fusiliers marins

Rue située dans le quartier de Kersabiec entre la place du 8 mai 1945 et la rue Raymond Quéro.

La brigade des fusiliers-marins est créée le 7 août 1914 avec le surplus d’effectif dont dispose la Marine. La brigade est composée de deux régiments et regroupe 6000 hommes venant de Lorient, Rochefort, Brest, Cherbourg et Toulon sous le commandement du contre-amiral Ronarc’h. La mission initiale de la Brigade est de défendre Paris et sa banlieue. L’extrême jeunesse des 700 apprentis fusiliers marins dont les plus jeunes ont à peine seize ans et demi surprend les Parisiens qui les surnomment les « Demoiselles de la Marine ». Puis c’est au tour des Allemands d’être surpris et de les nommer les « Demoiselles au pompon rouge ». Du 16 octobre au 10 novembre 1914, la Brigade s’illustre à Dixmude en empêchant les Allemands de passer l’Yser. Le 11 janvier 1915, la brigade reçoit à Dunkerque, son drapeau des mains du président de la République, Raymond Poincaré. Après avoir combattu à Nieuport, le gouvernement décide de dissoudre la Brigade en novembre 1915. Celui-ci a besoin d’hommes pour lutter contre les sous-marins allemands. Il est alors décidé de la création d’un bataillon de fusiliers marins qui reçoit le drapeau de la brigade et reste au front. La brigade perd 13 844 hommes en seize mois. En 1919, les fusiliers marins de la brigade et du bataillon reçoivent leur 6e citation.

Appellation adoptée par délibération du conseil municipal du 24 novembre 1967.