19 mars 1917 - 3 Morts pour la France

Ferrec Jean-Louis-Emmanuel

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Deuxième maître mécanicien
Cuirassé Danton
1875-1917
Disparu en mer

Né à Lorient, le 1er novembre 1875, de Jean, Marie Ferrec, maçon et de Marie, Françoise Grall. Il épouse à Lorient, le 16 novembre 1899, Marie, Victoire Kerserho et se remarie à Keryado (Morbihan), le 7 juin 1904 avec Marie, Joséphine Bourhis. Recrutement de Lorient. Matricule 1174. Classe 1895. Il disparaît en mer à bord du cuirassé Danton torpillé et coulé par le sous-marin allemand U-64 au large du cap San-Pietro (sud de la Sardaigne), le 19 mars 1917 à l’âge de 41 ans. Il habitait 22 rue de Brest à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech.  

Le Bail Marcel-Étienne

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Quartier-maître canonnier
Cuirassé Danton
1894-1917
Disparu en mer

Né à Caudan (Morbihan), le 25 mars 1894, de François, Marie Le Bail, quartier-maître fourrier et de Célestine Gérand, ménagère. Matricule 939592. Classe 1914. Il disparaît en mer à bord du cuirassé Danton torpillé et coulé par le sous-marin allemand U-64 au large du cap San-Pietro (sud de la Sardaigne), le 19 mars 1917 à l’âge de 22 ans. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Sainte-Anne d’Arvor, le vendredi 4 mai 1917. Il habitait 9 impasse Dupuy-de-Lôme à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor.  

Le Borgne Claude-François

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Deuxième maître torpilleur
Défense fixe de Lorient
1875-1917

Né à Guern (Morbihan), le 21 mai 1875, de Joseph Le Borgne, cultivateur et de Julienne Le Ludu, ménagère. Ce matelot breveté fusilier épouse à Lorient, le 29 janvier 1900 : Marie, Julie Le Ny. Recrutement de Lorient. Matricule 838/289. Classe 1895. Il décède de maladie contractée en service à l’hôpital maritime de Port-Louis (Morbihan), le 19 mars 1917 à l’âge de 41 ans. Ses obsèques sont célébrées en l’église Saint-Louis, le jeudi 22 mars 1917.