28 février 1917 - 2 Morts pour la France

Fortuné Guillaume-Émile

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

1er Canonnier servant
1er Régiment d’artillerie coloniale
1891-1917

Né à Lorient, le 5 avril 1891, de Marie, Joseph Quéré. Il est reconnu par le mariage de sa mère avec Louis, Marie Fortuné, le 29 septembre 1897 à Lorient. Recrutement de la Seine. Matricule 8585/604. Classe 1911. Il est tué à l’ennemi au Bois-des-Loges (Somme), le 28 février 1917 à l’âge de 25 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale de Beuvraignes dans la Somme. Tombe n° 829. Il habitait 5 rue de l’Enclos à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis.  

Le Boutouiller Pierre

Quartier-maître torpilleur
Aviso-torpilleur Cassini
1891-1917
Disparu en mer

« Le torpilleur d’escadre Cassini, torpillé aux abords de Bonifacio dans la nuit du 27 au 28 février 1917, a coulé avec une partie de son équipage. Tous à bord ont fait preuve du plus grand courage et du plus grand sang-froid. »

Né à Saint-Nazaire (Loire-Inférieure), le 13 janvier 1891, de Pierre Le Boutouiller, riveur et de Guillemette Tréhin. Recrutement de Lorient. Matricule 2569/222893. Classe 1911. Il disparaît en mer à l’âge de 26 ans à bord du torpilleur d’escadre Cassini qui saute sur une mine larguée par le sous-marin allemand UC-35 dans les Bouches de Bonifacio, le 28 février 1917 (107 disparus et 34 survivants). Il habitait le quartier de Kergroise à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech.