5 septembre 1916 - 5 Morts pour les Morts

Barbou Louis-François-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
219e Régiment d’infanterie 
1885-1916

Né à Keryado (Morbihan), le 3 février 1885, de François Barbou, et de Marie, Françoise Mahé, blanchisseuse. Recrutement de Lorient. Matricule 991. Classe 1905. Ouvrier aux établissements maritimes du port de Lorient, il est mobilisé en septembre 1914 au 62e régiment d’infanterie avant de rejoindre un mois plus tard le 72e. Blessé aux Éparges, le 23 avril 1915, il retrouve le front en août 1916 avec le 219e d’infanterie. Il est tué à l’ennemi à Deniécourt (Somme), le 5 septembre 1916 à l’âge de 31 ans. Il habitait la rue Jules Simon à Lorient. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech, le mercredi 8 novembre 1916.

Cadoret Auguste-Jean-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
265e Régiment d’infanterie
1882-1916

Né à Vannes (Morbihan), le 29 juin 1882, de Pierre Cadoret, journalier et de Jeanne, Marie Denis, ménagère. Il épouse à Nantes (Loire-inférieure), le 5 avril 1907, Marie, Louise Cariou. Recrutement de Vannes. Matricule 031479/149. Classe 1902. Ouvrier auxiliaire au port de Lorient, il est rappelé à l’activité le 13 août 1914 au 116e régiment d’infanterie à Vannes. Le 15 juin 1916, il passe au 265e d’infanterie et est tué à l’ennemi à 1000 mètres du sud-est d’Estrées (Somme), le 5 septembre 1916 à l’âge de 34 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale de Dompierre-Becquincourt dans la Somme. Tombe n° 2553. Il habitait 8 rue du Lycée à Lorient.

Coutier Justin-Adrien

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
73e Régiment d’infanterie
1887-1916

Né à Meurchin (Pas-de-Calais), le 8 octobre 1887, de Léon, François Coutier, ouvrier houilleur et de Marie Bouchendomme. Il épouse à Estrée-Blanche (Pas-de-Calais), le 3 décembre 1907, Bertha, Maria, Josèphe Charles. Recrutement de Béthune. Matricule 02490/3537. Classe 1907. Le 9 novembre 1914, il est incorporé au 73e régiment d’infanterie. Blessé grièvement à la poitrine par un éclat d’obus, il décède de ses blessures de guerre à Maurepas (Somme), le 5 septembre 1916 à l’âge de 28 ans. Il serait inhumé à la nécropole nationale Maurepas dans la Somme. Tombe n° 531. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis.

Pasco Albert-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
262e Régiment d’infanterie
1891-1916

Né à Riantec (Morbihan), le 14 décembre 1891, de Louis, Marie Pasco, marin-pêcheur et d’Hélène, Françoise Lesquer, ménagère. Recrutement de Lorient. Matricule 13038/3252. Classe 1911. Il est tué à l’ennemi par éclat d’obus à Deniécourt (Somme), le 5 septembre 1916 à l’âge de 24 ans. Son nom figure sur le monument aux morts de Keryado.

Rémy Louis-Gustave

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sergent
Croix de guerre
262e Régiment d’infanterie  
1893-1916

« Grenadier plein d’allant, malgré un feu intense de mitrailleuses a dirigé avec beaucoup de décision ses équipes de grenadiers à l’attaque du 4 septembre 1916 ; a été mortellement atteint. »

Né à Lorient, le 26 janvier 1893, de Gustave Rémy, peintre et de Marie Le Boux. Recrutement de Lorient. Matricule 5271/3068. Classe 1913. Dès la mobilisation, il part au front avec le 62e d’infanterie et participe à la retraite de Belgique et à la bataille de la Marne. Il rejoint par la suite le 262e d’infanterie et gagne avec ce régiment ses différents galons. Il est tué à Deniécourt (Somme), le 5 septembre 1916 à l’âge de 23 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale de Maucourt dans la somme. Ossuaire n° 5. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Saint-Louis, le vendredi 27 octobre 1916. Il habitait 69 rue de la Comédie à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis et sur le monument aux morts du cimetière de Carnel à Lorient.