14 octobre 1916 - 3 Morts pour la France

Corvec Émile-Laurent

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
54e Régiment d’infanterie coloniale  
1891-1916
Armée d’Orient

Né à Lorient, le 27 septembre 1891, de François, Émile Corvec, charpentier au port et de Marie, Josèphe Henrio. Recrutement de Lorient. Matricule 3447/2445. Classe 1911. Après l’échec des Dardanelles en 1915, le 54e est rapatrié à Salonique. Le 14 août 1916, il prend part aux opérations contre les troupes bulgares lors de l’attaque de l’ouvrage de la Tortue. Puis c’est l’attaque de Kénali, le 14 octobre 1916. Malgré une intense préparation d’artillerie, les troupes échouent devant un adversaire solidement accroché au terrain. Cet échec se traduit par la perte de nombreux hommes dont le soldat Corvec tué à l’ennemi à Kénali (Serbie), le 14 octobre 1916 à l’âge de 25 ans. Il habitait 22 rue Lesage à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor.

Flahat Auguste-Charles

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
35e Régiment d’infanterie coloniale
1879-1916
Armée d’Orient 

Né à Lorient, le 29 janvier 1879, de Marie-Françoise Flahat, tailleuse. Il épouse à Lorient, le 22 janvier 1907 : Marie, Jeanne Bothorel. Recrutement de Lorient. Matricule 1518. Classe 1899. Après avoir vaillamment combattu sur tous les champs de bataille en France, le régiment embarque à Toulon le 2 septembre 1916 pour Salonique. Au début du mois d’octobre, les troupes s’emparent de Monastir et poursuivent les soldats bulgares qui tiennent « solidement les pentes nord [1]» de la vallée de Gradesnieca. Pendant plusieurs jours les soldats échouent dans leurs tentatives contre les positions ennemies. Le 35e est alors relevé et cantonne à Rosna avant de se positionner devant Medzidli et Kénali. Le 14 octobre, les troupes échouent une nouvelle fois devant un adversaire fermement cramponné au terrain malgré les tirs de l’artillerie. Dans ces opérations (du 13 au 22 octobre 1916) le régiment déplore la perte de 27 hommes dont le soldat Flahat, tué à l’ennemi à Kénali (Serbie), le 14 octobre 1916 à l’âge de 37 ans. Il habitait 4 rue Marie Dorval à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis. Son fils Auguste, Alphonse est tué à l’ennemi le 6 octobre 1918 dans la Marne.


[1] Historique du 35e Régiment d’infanterie coloniale.

Le Lait Louis-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
66e Régiment d’infanterie 
1893-1916

Né à Lorient, le 6 juin 1893, de Julien Le Lait, sabotier et de Catherine Le Bourhis, ménagère. Recrutement de Lorient. Matricule 12458/3350. Classe 1913. Le 13 janvier 1915, il est rappelé à l’activité et est tué à l’ennemi à Morval (Somme), le 14 octobre 1916 à l’âge de 23 ans. Il est inhumé au cimetière communal de Flers dans la Somme. Tombe n° 63. Il habitait 105 rue de Brest à Lorient.