14 novembre 1916 - 4 Morts pour la France

Kerzerho Joseph-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
Médaille militaire
Croix de guerre avec étoile de bronze
338e Régiment d’infanterie
1883-1916

« Bon soldat brave et dévoué. A toujours vaillamment accompli son devoir, mort pour la France le 14 novembre 1916. »

Né à Kervignac, le 9 mai 1883, de Jacques Kerzerho, cultivateur et de Marie, Anne Kerzerho, cultivatrice. Recrutement de Lorient. Matricule 016435/467. Classe 1903. Il est tué à l’ennemi à Ablaincourt-Pressoir (Somme), le 14 novembre 1916 à l’âge de 33 ans. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech.  

Le Bouter Charles

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Zouave de 2e classe
Croix de guerre
9e Régiment de marche de zouaves
1893-1916

« Au front depuis le début des hostilités a pris part à tous les engagements, grenadier d’élite, remarquable patrouilleur. Au combat du 30 juillet 1916, et pendant les jours suivant a fait preuve du plus grand courage et du meilleur dévouement. »

Né à Keryado en Ploemeur, le 7 novembre 1893, de Georges, Louis Le Bouter, quartier-maître de manœuvre et de Maria Le Du, ménagère. Recrutement de Lorient. Matricule 17638/3279. Classe 1913. Le 26 août 1914, il est affecté au 1er régiment de zouaves et démontre au front ses grandes qualités et un courage admirable. Le 26 septembre 1915, il est blessé en Champagne. Rétabli, il rejoint son unité et passe le 9 octobre 1916 au 9e régiment de zouaves. Il est tué à l’ennemi à Sailly-Saillisel (Somme), le 14 novembre 1916 à l’âge de 23 ans. Il habitait Kersabiec à Keryado. Son nom figure sur le monument aux morts de Keryado.  

Le Dantec Mathurin-Joseph

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

2e Canonnier servant
Croix de guerre
101e Régiment d’artillerie lourde
1883-1916

« Brave et courageux canonnier tué à son poste de combat le 14 novembre 1916. » Citation à l’ordre du régiment du 21 décembre 1916.

Né à Pluméliau (Morbihan), le 10 mars 1883, de Jean, Vincent Le Dantec, cultivateur et de Perrine, Marie Le Roch, ménagère. Il épouse à Lorient, le 19 octobre 1907, Marie, Anastasie Le Cuiche. Recrutement de Lorient. Matricule 8551/778. Classe 1903. Le 2 août 1914, il est rappelé à l’activité et sert au 4e régiment d’artillerie lourde. Le 1er décembre 1915, il est affecté au 101e régiment d’artillerie lourde. Il est tué à l’ennemi à Biaches (Somme), le 14 novembre 1916 à l’âge de 33 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale de Dompierre-Becquincourt dans la Somme. Tombe n° 1885. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech.

Rousic Alexis

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
2e Régiment de marche de zouaves
1886-1916
Armée d’Orient

Né à Ploemeur, le 4 avril 1886, de Louis Rousic, journalier et de Marie, Josèphe Hellégouarch. Recrutement de Lorient. Matricule 01782 bis/3048. Classe 1906. Il est tué à l’ennemi près de Monastir (Serbie), le 14 novembre 1916 à l’âge de 30 ans. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech, le mardi 11 juin 1918. Il habitait 80 rue de la Villeneuve à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech.