15 mars 1916 - 3 Morts pour la France

Le Mener Gustave-Louis-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Maréchal-des-Logis
Médaille militaire
1er Régiment d’artillerie coloniale
1892-1916

Né à Tulle (Corrèze), le 3 mars 1892, d’Auguste Le Mener, cocher et de Marie, Eugénie, Philomène Rio, cuisinière. Recrutement de Lorient. Matricule 1.9419/239. Classe 1912. Ce militaire de carrière brave et courageux est blessé une première fois « le 2 septembre 1914 à Bussy-le-Repos étant à son poste de chef de pièce sous le feu très violent de l’artillerie ennemie. » Le 20 février 1916, il est grièvement atteint par un éclat d’obus et décède de ses blessures de guerre à l’hôpital temporaire n° 5 à Amiens (Somme), le 15 mars 1916 à l’âge de 24 ans. Une messe est célébrée pour le repos de son âme en l’église Sainte-Anne d’Arvor, le mercredi 29 mars 1916. Sa dépouille mortelle est rapatriée du front, le mercredi 23 mars 1921 à Vannes puis à Lorient. Ses obsèques sont célébrées en l’église Sainte-Anne d’Arvor, le samedi 26 mars 1921. Il habitait 32 rue Duguay Trouin à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor.

Poulizac Yves-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
94e Régiment d’infanterie
1876-1916
Disparu au combat

Né à Glomel (Côte-du-Nord), le 27 février 1876, de Pierre, Jean Poulizac, laboureur et de Marie-Louise Guyomard. Époux de Marie, Augustine Marette. Recrutement de Guingamp. Matricule 03070/756. Classe 1896. Il est mobilisé le 4 août 1914 au 73e régiment d’infanterie territoriale et passe le 1er octobre 1914 au 94e d’infanterie. Il disparaît au combat à Souain (Marne), le 15 mars 1916 à l’âge de 40 ans.  

Prima Jean-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sergent
Médaille coloniale du Maroc avec agrafe Haut-Guir
7e Régiment d’infanterie coloniale
1886-1916

Né à Keryado (Morbihan), le 3 juillet 1886, de Jean, Guillaume Prima, maçon et de Marie-Françoise Hémonot. Il épouse à Lorient, le 25 mars 1912, Marie, Josèphe Pichodo. Recrutement de Lorient. Matricule 4993/987. Classe 1906. Le 5 juillet 1905, il s’engage à Carcassonne (Aude) dans la Légion étrangère et fait de nombreuses campagnes en Algérie, au Maroc et en AOF. Il décède de maladie contractée en service à l’hôpital colonial de Dakar (Sénégal), le 15 mars 1916 à l’âge de 29 ans. Il habitait 98 rue Louis Roche à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech et sur le livre d’or de la ville de Lorient. Il est également inscrit sur le monument aux morts de Keryado et sur le mur de clôture du mémorial de Sainte-Anne d’Auray dans le Morbihan.