24 juillet 1916 - 3 Morts pour la France

Delory Frédéric-Léopold-Auguste

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sous-lieutenant
11e Régiment d’artillerie  
1895-1916

Né à Lorient, le 15 mars 1895, de Frédéric, Léopold, Joseph Delory, commerçant et de Marie, Thérèse, Julienne Mauduit. Recrutement de Lorient. Matricule 8974/25. Classe 1915. Le 7 décembre 1914, il s’engage pour la durée de la guerre au 51e régiment d’artillerie et est détaché à l’École d’application de Fontainebleau. Sous-lieutenant, il est affecté le 10 juin 1916 au 11e régiment d’artillerie et décède de ses blessures de guerre à l’ambulance 2 /14 à Dieue-sur-Meuse (Meuse), le 24 juillet 1916 à l’âge de 21 ans. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Saint-Louis, le jeudi 28 septembre 1916. Sa dépouille mortelle est rapatriée du front, le samedi 27 mai 1922 à Vannes puis à Lorient. Il est inhumé au cimetière de Carnel. Carré 32 - Tombe n° 111. Une stèle sur la sépulture de la famille rappelle sa mémoire : 

FRÉDÉRIC DELORY

SOUS-LIEUTET AU 11E RÉGT D’ARTIE

TUÉ À L’ENNEMI 

LE 24 JUILLET 1916

Il habitait 74 rue de l’Hôpital à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis.

Le Louer Louis-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
208e Régiment d’infanterie
1879-1916

Né à Landévant (Morbihan), le 16 septembre 1879, de Pierre, Marie Le Louer, journalier et de Marie, Jeanne Le Noellec, ménagère. Il épouse à Keryado (Morbihan), le 4 février 1905, Marie, Augustine, Joséphine Le Tallec et se remarie à Lanester (Morbihan), le 9 décembre 1911 avec Marie-Louise Hazevis. Recrutement de Lorient. Matricule 6789/2937. Classe 1899. Il décède de ses blessures de guerre à l’ambulance 1/53 à Harbonnières (Somme), le 24 juillet 1916 à l’âge de 36 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale de Lihons dans la Somme. Tombe n° 3297. Il habitait 5 rue Marie Dorval à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis.

Le Pévédic Vincent-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sergent
Croix de guerre
264e Régiment d’infanterie
1876-1916

« A été tué à l’assaut des positions allemandes durant les combats du 16 au 26 juillet 1916. » Citation à l’ordre du régiment du 31 juillet 1916.

Né à Plescop (Morbihan), le 24 novembre 1876, de Joachim Le Pévédic, maçon et de Marie, Josèphe Eveno, ménagère. Il épouse à Brest (Finistère), le 15 mars 1913, Hélène, Marie Gosselin. Recrutement de Vannes. Matricule 16612/611. Classe 1896. Après une carrière militaire dans les troupes coloniales, il est rappelé à l’activité le 13 août 1914 au 85e régiment d’infanterie territoriale. Blessé grièvement à la tête le 14 juillet 1915, il reprend son service un an plus tard au 264e régiment d’infanterie. Il est tué à l’ennemi à Estrées-Deniécourt (Somme), le 24 juillet 1916 à l’âge de 39 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale de Maucourt dans la Somme, Tombe n°3129. Son nom figure sur le monument aux morts de Keryado.