26 septembre 1915 - 8 Morts pour la France

Chalmé Louis-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Caporal
21e Régiment d’infanterie coloniale
1890-1915
Disparu au combat

Né à Caudan en Lanester (Morbihan), le 21 novembre 1890, de Louis, Marie Chalmé, ouvrier au port et de Marie, Rosine Durand, ménagère. Recrutement de Lorient. Matricule 11399/2410. Classe 1910. Ce militaire de carrière dans les troupes coloniales sert au Tonkin de 1911 à 1912, en Chine de 1912 à 1913 et en Cochinchine de 1913 à 1914. Le 10 septembre 1915, il passe au 21e régiment d’infanterie coloniale et disparaît au combat à Massiges (Marne), le 26 septembre 1915 à l’âge de 25 ans.

Guilleuvic Marc

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
62e Régiment d’infanterie
1886-1915

Né à Bubry (Morbihan), le 31 mars 1886, de Jean, Louis Guilleuvic, cultivateur et de Marie, Jan, cultivatrice. Il épouse à Lorient, le 15 mai 1912, Marie, Joseph Jégouzo. Recrutement de Lorient. Matricule 02627/1466. Classe 1906. Il est tué à l’ennemi au combat de Champagne (Marne), le 26 septembre 1915 à l’âge de 29 ans. Il habitait 12 rue de l’ancienne Salle d’Asile à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis.

Jullien Victor

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Maréchal-des-Logis

1er Régiment d’artillerie coloniale

1890-1915

 

Né à Saint-Pierre-Quilbignon (Finistère), le 6 mars 1890, de Charles, Léon Jullien et de Marie, Louise, Francine Ducro. Recrutement de Lorient. Matricule 7658/834. Classe 1910. Ce militaire de carrière dans l’artillerie coloniale décède de ses blessures de guerre à l’ambulance n° 5 à Maigneux commune de Valmy (Marne), le 26 septembre 1915 à l’âge de 25 ans. Une messe est dite pour le repos de son âme et celle de son frère Charles en l’église Sainte-Anne d’Arvor, le lundi 22 mai 1916. Il habitait 10, rue de Pont-Carré à Lorient.

 <xml> Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE </xml>

Le Bolay Léon-Ernest-Vincent

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sergent
62e Régiment d’infanterie
1884-1915

Né à Sens (Yonne), le 29 mars 1884, d’Édouard, Jean, Marie Le Bolay, maître menuisier et de Marie, Hortense Pivert. Il épouse à Sens, le 10 octobre 1908, Jeanne, Désirée Lasnier. Recrutement de Lorient. Matricule 12263/239. Classe 1904. Il est tué à l’ennemi à Tahure (Marne), entre le 26 septembre 1915 et le 1er octobre 1915 à l’âge de 31 ans. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech à Lorient et sur la stèle commémorative de la cathédrale Saint-Etienne à Sens.

Le Gal François

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
19e Régiment d’infanterie coloniale 
1895-1915

Né à Lorient, le 28 juillet 1895, de François Le Gal, journalier et d’Anne Ollivier. Recrutement de Lorient. Matricule 6961/597. Classe 1915. Il est tué à l’ennemi à Tahure (Marne), le 26 septembre 1915 à l’âge de 20 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale La Crouée à Souain-Perthes-lès-Hurlus dans la Marne. Tombe n° 7476. Il habitait 27 quai de Rohan à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor.

Leminor Pierre-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
9e Régiment de marche de zouaves
1887-1915

Né à Quimper (Finistère), le 19 décembre 1887, de Pierre, Marie Leminor, maçon et d’Anna, Marie Lours, tailleuse. Recrutement de Quimper. Matricule 05383/3213. Classe 1907. Il est tué à l’ennemi à Ripont (Marne), le 26 septembre 1915 à l’âge de 27 ans. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis.

Pogam Joseph-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Lieutenant
Chevalier de la Légion d’honneur
Croix de guerre
52e Régiment d’infanterie coloniale 
1886-1915

Né à Keryado (Morbihan), le 19 septembre 1886, de Louis Pogam, canotier au port et de Maria Baumann. Recrutement de la Seine (3e bureau). Matricule 4773. Classe 1906. Il décède de ses blessures de guerre à Bussy-le-Château (Marne), le 26 septembre 1915 à l’âge de 29 ans. Il est inhumé au cimetière Montparnasse à Paris 14e. 27e division - 2e section. Il habitait 12 rue Sainte-Anne à Lorient. Son nom figure sur la stèle commémorative du lycée de Lorient.

Thomas Henri-Vincent-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
416e Régiment d’infanterie
1895-1915
Disparu au combat

Né à Groix (Morbihan), le 1er mai 1895, d’Henri, Marie, Olivier Thomas et de Marie, Françoise Le Blévec. Recrutement de Lorient. Matricule 1302/365. Classe 1915. Le 17 décembre 1914, il est incorporé au 153e régiment d’infanterie et passe le 1er avril 1915 au 416e d’infanterie. Il disparaît au combat à la tranchée de la Vistule près de Tahure (Marne), le 26 septembre 1915 à l’âge de 20 ans. De nombreux soldats tombent lors de l’attaque de la tranchée de la Vistule protégée par un rideau compact de fils de fer. La journée du 26 est particulièrement sanglante pour le 416e récompensé par une glorieuse citation du général Pétain, commandant la 2e armée : « Jeune régiment ayant rapidement acquis de remarquables qualités de cohésion et d’entrain. Sous la direction de son chef, le lieutenant-colonel Audema, s’est porté, le 26 septembre, à l’attaque des tranchées allemandes dans un ordre parfait, avec une ardeur admirable, faisant montre, en outre, du calme d’une vieille troupe. Malgré les pertes sérieuses qu’il a subies, chassé par le tir des mitrailleuses et des canons-revolvers des portions de tranchées qu’il avait réussi à occuper, a fait face à une contre-attaque qui l’a amené jusqu’au deuxième réseau de fils de fer des tranchées ennemies.