10 janvier 1915 - 3 Morts pour la France

Guillemoto Gaston-Alexis

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sergent
118e Régiment d’infanterie
Disparu au combat
1891-1915

Né à Lorient, le 27 janvier 1891, de Louis, Victor Guillemoto, contrôleur d’octroi et de Rosalie Le Maire. Recrutement de Lorient. Matricule 5544/2512. Classe 1911. Engagé en 1909 pour cinq ans au 62e d’infanterie, il passe en mai 1914 au 118e régiment d’infanterie à Quimper (Finistère). Il part au front avec ce dernier régiment et est blessé le 22 août 1914 à Maissin en Belgique. Rétabli, il rejoint son unité et disparaît au combat de La Boisselle (Somme), le 10 janvier 1915 à l’âge de 23 ans. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech, le lundi 14 mars 1921.

Mercier Jean-Léon-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sous-lieutenant
Chevalier de la Légion d’honneur
Croix de guerre avec étoile de vermeil
13e Régiment de chasseurs à cheval
1891-1915

« Excellent officier, passé sur sa demande dans un régiment d’infanterie, blessé et mort des suites de ses blessures le 10 janvier 1915. »

Né à Lorient, le 11 juin 1891, d’Auguste, Bernard, Marie Mercier, médecin de la marine et de Marie, Edmée Cosmao-Dumanoir. Recrutement de Lorient. Matricule 665/2689. Classe 1911. Ce Saint-Cyrien de la 97e promotion de « Montmirail » 1912-1914 est affecté à la sortie de l’École spéciale militaire au 13e régiment de chasseurs. Il décède de ses blessures de guerre à Mourmelon-le-Grand (Marne), le 10 janvier 1915 à l’âge de 23 ans. Dès l’annonce de son décès, une messe est dite pour le repos de son âme en l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech, le 27 janvier 1915. Sa dépouille mortelle est rapatriée du front, le vendredi 5 mai 1922 à Vannes puis à Lorient. Ses obsèques sont célébrées en l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech, le dimanche 7 mai 1922, suivies de l’inhumation au cimetière de Kerentrech à Lorient. Carré 37 - Tombe n°1. Il était le neveu d’Eugène Cosmao-Dumanoir et habitait 18 rue de Saint-Uhel à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech et de l’institution Saint-Louis à Lorient. Il est également inscrit sur le livre d’or de l’école Sainte-Geneviève à Versailles dans les Yvelines.

Moissenet Édouard

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
70e Régiment d’infanterie
1894-1915

Né à Dijon (Côte-d’Or), le 24 décembre 1894, de Claude, Paul Moissenet, employé  de commune et de Constance, Marie Gély. Recrutement de Lorient. Matricule 6200/1470. Classe 1914. Il est tué à l’ennemi à Berles-aux-Bois (Pas-de-Calais), le 10 janvier 1915 à l’âge de 20 ans. Sa dépouille mortelle est rapatriée du front, le dimanche 21 mai 1922 à Vannes puis à Lorient. Il habitait 15 rue du Moustoir à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech et de l’institution Saint-Louis.