Lucas Adolphe-François-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Lieutenant de vaisseau
Officier de la Légion d’honneur
Croix de guerre
2e Régiment de fusiliers-marins
Disparu au combat
1876-1914

Né à Port-Louis (Morbihan), le 30 octobre 1876, de Jean, Marie, Emmanuel Lucas, deuxième maître de timonerie et de Marie, Louise, Joséphine Domergue, tailleuse. Il épouse à Lorient, le 27 octobre 1898 Marie, Léonie, Louise Perret. Il entre à l’École navale en 1893 et est nommé aspirant le 5 octobre 1896. Enseigne de vaisseau, il rejoint l’École des fusiliers-marins de Lorient. Après diverses affectations à la mer, il encadre à Lorient (1912) les jeunes officiers en formation. Au début du conflit, il rejoint le 2e régiment de fusiliers-marins et disparaît au combat à Dixmude (Belgique), le 10 novembre 1914 à l’âge de 38 ans. Il habitait 23 cours des Quais à Lorient. Son nom figure sur le livre d’or «Le Collège Saint-François-Xavier de Vannes au Champ d’Honneur» et sur celui de l’École Sainte-Geneviève à Versailles dans les Yvelines. Il est inscrit également sur le monument aux morts de Port-Louis dans le Morbihan.