de La Forest Divonne René-Joseph-Marie-Hyppolite-Robert

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Lieutenant
62e Régiment d’infanterie
1875-1914

« Soldat sans peur, brave jusqu’à la témérité est tombé la cuisse fracassée en entraînant sa section avec un remarquable courage sous un feu de mitrailleuses très violent. N’a pu être relevé. A succombé après un martyre de trente heures de douleurs et d’angoisses. »

Né à Arras (Pas-de-Calais), le 19 mars 1875, de Marie, Antoine, Pierre, Henri de La Forest Divonne et de Jeanne, Marie, Ange, Rosalie Le Roux de Puisieux. Il épouse à Frèteval (Loir-et-Cher), le 7 juin 1904 : Marie, Clotilde, Anne de Mainville. Recrutement d’Arras. Matricule 314/27. Classe 1895. Il est tué à l’ennemi à Maissin (Belgique), le 22 août 1914 à l’âge de 39 ans. Il est inhumé au cimetière de Maissin. Dans l’église de Maissin une plaque commémorative rappelle sa mémoire :

À LA MÉMOIRE
DU COMTE ROBERT
de la FOREST DIVONNE,
LIEUTENANT AU 62E R.I.,
TUÉ À MAISSIN,
22-26 AOÛT 1914.

La veille de sa mort, il loge à Maissin dans la demeure de vacances du poète catholique belge Thomas Braun. Son nom figure sur le monument aux morts d’Arras. Il habitait 35 cours de Carnel à Lorient.