Cattin Frédéric

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Adjudant
62e Régiment d’infanterie
Disparu au combat
1884-1914

« Admirable de sang-froid et de calme. Au-début du combat de Maissin, le 22 août a entraîné sa section et l’a remarquablement conduite au feu. Voulant lui demander un nouvel effort, s’est jeté en avant d’elle et a été frappé. A dû tomber aux mains ennemies. » Citation à l’ordre de l’armée du 27 février 1915.

Né à Lorient, le 23 septembre 1884, de Louis, Marie Cattin, commis de la perception et d’Amélie, Joséphine Gasrel. Recrutement de Lorient. Matricule 180/38. Classe 1904. Ce militaire de carrière disparaît au combat de Maissin (Belgique), le 22 août 1914 à l’âge de 29 ans. Il habitait 23 rue Dupuy-de-Lôme à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor et du lycée de Lorient mais également sur le mur de clôture du mémorial de Sainte-Anne d’Auray dans le Morbihan.