Parrainage de Raon l'Étape

Raon-l'Étape (Vosges) : les habitations détruites par les bombardements
© gallica.bnf.fr
Raon-l'Étape (Vosges) : les habitations détruites par les bombardements

Le 10 juillet 1919, la Ville de Lorient vote le principe d’adoption d’une ville filleule pour lui porter une aide matérielle et morale.

Le 4 septembre, la ville de Raon-l’Etape est choisie. Cette cité vosgienne est occupée et dévastée du 25 août au 12 septembre 1914. De nombreux incendies sont commis, la ville perd 102 maisons.

Puis en 1915,1916 et 1917, Raon-l’Etape est bombardée par des canons la dévastant à nouveau.

Le maire de la ville filleule est ému par l'initiative lorientaise et fait inscrire la Ville de Lorient comme «marraine et bienfaitrice» dans le livre d’or de la cité vosgienne et une rue prend son nom.

Lorsque Raon-l'Etape reçoit la Croix de Guerre en 1920, une délégation de Lorient se rend aux cérémoines. En 1920 et 1923, des manifestations sont organisées à Lorient au profit de la ville filleule.

Enfin en 1966, c’est au tour de Lorient de nommer une de ses rues « Raon-l’Etape » pour célébrer les liens privilégiés qui lient les deux villes.