1917

1917 : le doute s'installe

L’année 1917 marque un tournant dans la guerre. Tout d’abord la Russie connaît deux Révolutions qui la font se retirer du conflit en signant un armistice avec la Triple-Alliance à Brest-Litovsk. Les troupes quant à elles s’essoufflent à cause des conditions de vie de plus en plus difficiles. Les mutineries se développent, elles sont punies ou réprimées par des exécutions. La « chanson de Craonne »  qui illustre bien ce mouvement de contestation est censurée. La nomination du maréchal Pétain comme général chef des armées permet de calmer les rebellions en adoptant une stratégie moins offensive et en améliorant le quotidien des Poilus. Le futur « Père la Victoire », Georges Clemenceau est nommé président du conseil le 17 novembre. Il fait  appel aux forces indigènes pour étoffer les troupes. Louis Nail, ancien maire de Lorient, est nommé ministre de la Justice et vice-président du Conseil des ministres.

C’est aussi cette même année que les Etats-Unis décident d’entrer en guerre aux côtés de la France. L’arrivée de « nègres américains » est diversement perçue, des incidents éclatent. A Lorient, l’engagement des Américains et le débarquement des troupes à Saint-Nazaire suscitent l’enthousiasme. L’arrivée de la marine américaine à Lorient est toutefois discrète.

La guerre sous-marine est totale, voulue par Guillaume II pour rompre l’approvisionnement du Royaume-Uni. L’aéronautique maritime devient la clé de cette guerre et Lorient se voit doté d’un centre d’aviation maritime.

La Grèce entre en guerre au côté des alliés le 29 juin suivie par le Brésil le 26 octobre. Plusieurs marins grecs sont affectés à la base d’hydravions de Lorient.

Une nouvelle bataille de Verdun commence le 20 août.

262 Lorientais sont Morts pour la France en 1917.

1 février : Guillaume II proclame la guerre sous-marine totale en vue de rompre totalement l'approvisionnement du Royaume-Uni.

6 avril : Les Etats-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne. Ceux-ci entrent au côté de la France. L'arrivée de " nègres américains " intrigue, entraîne des incidents, des bagarres, et des actions racistes.

16 avril : Défaite du Chemin des Dames. Les premières mutineries françaises importantes se développent. Elles se traduisent surtout par un refus d'attaquer et non de défendre. Des condamnations à mort pour l'exemple ainsi que pour rétablir l'ordre ont lieu.

29 juin : Entrée en guerre de la Grèce au côté des alliés.

20 août : Nouvelle bataille de Verdun. Le commandement désire dégager durablement les abords de la ville fortifiée et rejeter l'ennemi sur ses positions initiales.

11 septembre : Guynemer, un des aviateurs les plus renommés de la Première Guerre mondiale, est tué lors d'un combat aérien.

26 octobre : Entrée en guerre du Brésil au côté des alliés.

17 novembre : Georges Clemenceau est nommé président du conseil.

15 décembre : Les bolcheviks russes et Lénine sont au pouvoir depuis la Révolution d'Octobre. Ces derniers signent un armistice avec les Allemands et les Autrichiens à Brest-Litovsk (Biélorussie).