1915

La guerre s'enlise

Le début de l’année 1915  est marqué par le lancement de la guerre sous-marine par l’Allemagne. Celle-ci déclare que les navires de commerce des puissances ennemies ou neutres qui circulent en mer du Nord, Manche ou mer d’Irlande seront coulés. Le 7 mai, le paquebot Lusitania est torpillé, l’opinion publique américaine est choquée et devient favorable à un engagement militaire. Un blocus des côtes anglo-françaises par les Allemands et un blocus des côtes allemandes par les alliés sont instaurés.

Sur terre, la guerre des tranchées s’installe. Les soldats manquent d’hygiène et deviennent des « Poilus ». Le 22 avril, les Allemands violent la déclaration de la Haye de 1899 et utilisent du gaz asphyxiant à Ypres (Belgique). Chaque belligérant créé alors différents procédés pour diffuser les gaz de combat. Cette arme cause des handicaps mais surtout elle marque psychologiquement : c’est une des peurs majeures des soldats. Les deux camps ne cessent de développer des protections individuelles pour les soldats.

Avec l'entrée en guerre de la Turquie aux côtés de la Triple-Alliance le 28 octobre 1914, les alliés déploient des unités en Égypte ainsi que dans le Caucase et souhaitent ouvrir un second front. L’expédition des Dardanelles est entreprise en avril 1915 afin de forcer la Turquie à sortir de la guerre et rétablir la communication avec la Russie. C'est dans ce contexte que Le Bouvet part en opération et heurte une mine. Il sombre avec à son bord 18 Lorientais. Suite à ce drame, la Ville de Lorient ouvre un Livre d’Or afin d’y inscrire le nom de ses soldats qui périront au cours de la guerre.

Cette même année, l’Italie rejoint les alliés dans la guerre.

Pour financer une guerre qui s’annonce plus longue que prévue, la France lance son premier emprunt de guerre le 25 novembre.

Face à un nombre croissant de blessés, une école professionnelle de rééducation des mutilés de guerre ouvre à Lorient à la fin de l’année 1915.

5 février : La guerre sous-marine est lancée par l'Allemagne.

22 avril : Première utilisation de gaz asphyxiants par les Allemands à Ypres. Cette arme toxique avait été interdite en 1899 lors de la déclaration de la Haye.

24 avril : Début de l'expédition des Dardanelles avec le débarquement de Gallipoli (Turquie). L'expédition prend fin le 9 janvier 1916 et se solde par une défaite pour les alliés.

7 mai : Le paquebot britannique Lusitania est torpillé par les Allemands au large de l'Irlande. Ce drame choque l'opinion publique américaine, de plus en plus favorable à un engagement militaire contre les "Puissances centrales".

23 mai : L'Italie déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie suite à des accords passés avec la Triple-Entente un peu plus tôt. Initialement membre de la Triple-Alliance, l'Italie n'était jusqu'ici pas entrée en guerre : jugeant que ces alliés étaient les agresseurs, et qu'elle n'avait aucune obligation envers eux.

10 juin : 8 jours de permission, puis 6, sont accordés aux soldats à tour de rôle. Le début de la permission commence à partir de l'arrivée du soldat à destination. Les permissions sont gérées par le Grand Quartier Général qui peut les réduire voir les supprimer. Des permissions agricoles sont aussi accordées pour les soldats-paysans de l'arrière afin de soutenir la vie économique du pays.

17 août : Loi Dalbiez sur l'effort de guerre. Elle a pour but de contrer " l'embuscomanie " afin de récupérer de la main-d'œuvre.

6 octobre : L'Autriche-Hongrie envahit la Serbie.

25 novembre : Lancement du premier emprunt de guerre.